Free Mobile perd moins d’abonnés et accélère sa montée en gamme

Free Mobile perd moins d’abonnés et accélère sa montée en gamme

L’opérateur de Xavier Niel continue d’améliorer sa rentabilité sur le mobile et son mix d’abonnés. Son parc total continue toutefois de baisser mais de manière moins significative.

Après avoir perdu 254 000 abonnés sur le mobile en 2018, puis respectivement 50 000 et 77 000 lors du premier et second trimestre 2019, Free ne réussit toujours pas à inverser la tendance mais commence à redresser la barre en accusant entre fin juin et le 30 septembre dernier, une légère perte de 18 000 abonnés sur ce segment, la faute encore et toujours à ses offres à moindre valeur ajoutée. 

Talon d’Achille de l’opérateur de Xavier Niel, le forfait à 2 euros continue donc d’impacter Free commercialement, sa base diminue toujours (-165 000 sur le trimestre) en raison de l’intensité de la concurrence et de la poursuite des migrations d’abonnés sur son forfait le plus musclé. C’est d’ailleurs le grand motif de satisfaction, Free Mobile améliore nettement son mix d’abonnés avec 147 000 recrutements nets sur le Forfait Free 4G illimitée (50/100 Go pour les non abonnés Freebox), soit deux fois plus que sur les 2 derniers trimestres.

Autre point bénéfique, l’arrêt des promotions très agressives de l’opérateur engendre “une baisse du churn, parallèlement à l’amélioration de la qualité du réseau mobile”. Free compte 13,296 millions d’abonnés mobiles en France.

 

Le chiffre d’affaires “services Mobile” poursuit ainsi son accélération, en hausse de 6,3% sur le trimestre, à 524 millions d’euros. “Cette dynamique est entrainée par la très forte croissance sur le chiffre d’affaires facturé aux abonnés, près de 10% à 423 millions d’euros”, précise l’opérateur.

 


A voir aussi 


 

Free relance la machine sur le fixe et bat tous les records sur la fibre avec 210 000 nouveaux abonnés au troisième trimestre.