Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms : la TV en bout de ligne la Freebox l’a fait, jamais 3 sans 4 Livebox…

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms : la TV en bout de ligne la Freebox l’a fait, jamais 3 sans 4 Livebox…

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


17 mai 1865 : naissance de l’Union télégraphique internationale

Du 1er mars au 17 mai 1865, les délégués de vingt pays européens se réunissent au salon de l’horloge du palais d’Orsay à Paris, sur invitation de la France, pour harmoniser le service du télégraphe entre les principaux États européens. Pour Louis Napoléon Bonaparte, le futur empereur Napoléon III, une économie moderne avait besoin de communications rapides qui ne devaient pas s’arrêter aux frontières.

Le nouveau traité s’appliquait à tous les pays et proposait un cadre de normalisation des équipements de télégraphie, des instructions d’exploitation uniformes ainsi qu’une tarification et des règles comptables internationales communes. Le franc français fut adopté comme unité monétaire pour tous les comptes internationaux et l’on demanda aux compagnies télégraphiques privées des États membres de la nouvelle Union télégraphique internationale de se conformer au traité et à ses règles et règlements.

Depuis 1932 elle prend son nom actuel Union internationale des télécommunications et est rattachée à l’ONU en 1949. L’institution attribue dans le monde entier des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite, élabore les normes techniques qui assurent l’interconnexion harmonieuse des réseaux et des technologies et s’efforce d’améliorer l’accès aux TIC pour les communautés mal desservies.

Délégués à la Conférence télégraphique internationale de Paris, 1865. Source : Archives historiques de l’Union internationale des télécommunications


19 mai 2016 : Orange lance la Livebox 4

L’opérateur historique a lancé sa Livebox six ans auparavant. A l’époque de son lancement le 19 mai 2016, beaucoup de changement étaient proposés par ce nouveau modèle, avec notamment l’intégration de la 4K, un WiFi 4 fois plus rapide. L’accent était mis sur la connectivité et l’adaptabilité au monde des objets. Une estimation faisait état de 7 écrans connectés par foyer donc Orange s’est adapté à l’hyperconnectivité. Le débit cumulé de 1.9 Gbits/s permettait de pouvoir connecter jusqu’à 10 écrans maximum au même moment. Elle a depuis été remplacée par la Livebox 5, y compris au sein des offres Sosh.


20 mai 2008 : Free, premier opérateur à proposer la chaîne LCP-Assemblée nationale 24h/24h

Free fait entrer les Freenautes au coeur de l’actualité politique et parlementaire” annonçait l’opérateur de Xavier Niel le 20 mai 2008. C’est en effet une chaîne importante pour suivre la vie politique Française qui débarquait sur la Freebox, dans sa version 24h/24h. Car à l’époque, la chaîne publique LCP-Assemblée Nationale était diffusée exclusivement en alternance avec Public Sénat. Une première chez les opérateurs télécoms français.


20 mai 2012 : Exit la Neufbox, bonjour la box de SFR !

Les changements de noms pour SFR continuent : c’est dorénavant la Neufbox, créée par l’opérateur Neuf Télécom, qui change de nom après 9 ans d’existence, ironique, non ? La Neufbox devient ainsi, le 20 mai 2012, la box de SFR, même si l’opérateur au carré rouge a continué d’utiliser le terme Neufbox pour ses offres longtemps après le rachat de Neuf Télécom.


21 mai 2007 : Free étend l’accessibilité à son service télévision

Free a proposé en 2007 une nouvelle norme permettant l’éligibilité à son offre TV au plus grand nombre. Remettons un peu de contexte : à l’époque, il fallait un débit de 3.5 Mbit/s pour accéder au service Freebox TV. Ceux qui ont connu ces temps immémoriaux et ont par exemple vécu à la campagne savent qu’un débit de ce type n’était pas aussi fréquent qu’aujourd’hui. Free a donc mis en place une nouvelle norme pour la compression de son flux TV, passant le débit nécessaire pour y accéder à 1.7 Mbit/s et permettant l’accès à la télévision par internet à un plus grand nombre d’abonnés. Un grand changement pour les abonnés Freebox, le 21 mai 2007.


22 mai 1973 : naissance de l’Ethernet

Le 22 mai 1973, marque la naissance de l’Ethernet. C’est la date de la rédaction d’un mémo par l’ingénieur Robert Metcalfe à ses patrons du Xerox Palo Alto Research Center pour expliquer le potentiel de ce nouveau protocole de réseau local à commutation de paquets, .

Son nom a deux origines : le terme ether était issu d’une théorie scientifique supposant qu’il s’agissait d’une matière invisible qui constituait une grande partie de l’univers et par laquelle les ondes se propageaient. Le suffixe net quant à lui vient de “network”, mot anglais désignant un réseau.

L’Ethernet est basé sur le principe de membres (pairs) sur le réseau, envoyant des messages dans ce qui était essentiellement un système radio, captif à l’intérieur d’un fil ou d’un canal commun, parfois appelé l’éther. Chaque pair est identifié par une clé globalement unique, appelée adresse MAC, pour s’assurer que tous les postes sur un réseau Ethernet aient des adresses distinctes.

Depuis le protocole n’a eu de cesse d’évoluer, à son origine le débit était de 3 Mb/s ce qui était déjà considérable dans les années 70. Les débits ont depuis été décuplés, au point que certaines box proposent des débits de 8Gb/s pour le grand public.

 

 


22 mai 2018 : Free autorise officiellement l’utilisation de ses cartes SIM dans les tablettes ou clés 3G/4G

Une autorisation officielle de l’opérateur. Le 22 mai 2018, Free Mobile a dévoilé de nouvelles Conditions Générales d’Abonnement apportant, comme souvent plusieurs évolutions. L’une d’entre elle a plus attiré l’attention que d’autres, puisqu’il était auparavant précisé dans un article estampillé 4.2 que l’opérateur interdisait “ utilisation de la SIM dans un équipement non dédié aux communications interpersonnelles“. De quoi restreindre l’usage des cartes SIM Free mobile, en théorie, uniquement aux smartphones. Si aucune sanction n’était vraiment appliquée par l’opérateur en cas de manquement à cette règle, il s’agissait ici d’un feu vert donné aux abonnés Free Mobile pour installer leur carte SIM dans une tablette ou dans un routeur, ce que certains n’ont pas hésité à faire pour profiter par exemple d’une data illimitée à 15.99€ en 4G à travers leur maison.