5G : SFR, Orange et Free dans le même wagon en avril, Bouygues Telecom baisse de régime

5G : SFR, Orange et Free dans le même wagon en avril, Bouygues Telecom baisse de régime

Comme chaque mois, l’ANFR dévoile son observatoire du déploiement des réseaux mobiles, et notamment de la 5G. Tour d’horizon des sites activés par les opérateurs en avril.

Qui d’Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom a déployé le plus de sites 5G toutes fréquences confondues au cours du mois d’avril ? Le classement général sur la bande 3,5 GHz est-il toujours dominé par Orange ? Avant de le savoir, l’ANFR annonce aujourd’hui que la France compte désormais 33 557 sites 5G autorisés, pour un total de 24 553 supports déclarés techniquement opérationnels, soit 73.3%. Si le déploiement suit son cours à un bon rythme permettant aux opérateurs d’améliorer la couverture de la population, la quasi-totalité des implantations sont réalisées sur des sites déjà existants, puisque seuls 4 pylônes n’hébergent que de la 5G actuellement.

Le bilan des sites 5G mis en service en métropole

  • Free (14 805 sites, + 221 en avril 2022) ;
  • Bouygues Télécom (7 155 sites, + 99 sur la même période) ;
  • SFR (5 947 sites, + 244 sur la même période) ;
  • Orange (3 720 sites, + 228 sur la même période).

Côté fréquences, 14 796 sites sont actifs dans la bande 700MHz, utilisée uniquement par Free Mobile contre 10 932 sites dans la bande 2100 MHz utilisée par ses trois concurrents. La bande “reine” 3,5 GHz  apportant plus de débits, est pour sa part équipée sur 12 910 sites tous opérateurs confondus.

SFR a déployé le plus de sites au total en avril, Orange performe sur la 3.5 GHz

Après un mois de mars dominé par Free Mobile, c’est au tour de la concurrence de se démarquer. Toutes fréquences confondues, SFR est l’opérateur à avoir déployé le plus de sites, soit 244 supports devant Orange et Free.

L’opérateur historique se classe toutefois premier sur la bande 3,5 GHz avec 282 nouveaux sites. Si Orange a seulement déployé 228 sites au total sur le mois, c’est parce qu’il a clairement réduit la voilure sur la bande 2100 MHz avec la désactivation de 82 sites précédemment actifs. Ce qui explique cette différence.

Pour sa part, Free continue sur un rythme assez habituel avec le déploiement de la bande 700 MHz et 228 nouveaux sites opérationnels, sans délaisser également la bande 3.5 GHz avec l’activation de 134 nouveaux sites, ce qui le classe troisième au global sur le mois d’avril et également sur la bande coeur.

Légèrement en retrait, Bouygues Telecom n’a déployé que 99 sites sur la période, dont 85 dans la bande 3.5 GHz. Rappelons qu’un même site peut être équipé de plusieurs bandes de fréquences pour fournir le service 5G. Ainsi, le nombre de supports peut être inférieur à la somme des sites répartis selon les fréquences.

Statu quo sur la bande coeur

A l’heure où les stratégies divergent chez les opérateurs sur la 5G notamment au niveau des zones de déploiement, aucun ne veut manquer le coche sur la bande 3,5 GHz chèrement acquise lors d’enchères en 2020. Il est donc aujourd’hui intéressant de constater qu’aucun des telcos est aujourd’hui réellement à la traîne, même si Orange a pris les devants, suivi par SFR et Free Mobile. En 17 mois, chacun a respectivement mise en service plus de 3000 sites en 5G 3,5 GHz. L’opérateur historique fait quant à lui le choix d’utiliser quasi-essentiellement cette bande.

 


Classement général des sites 3,5 GHz activés 


1- Orange :  3487

2- SFR : 3273

3- Free Mobile : 3138

4- Bouygues Telecom : 3012