Clin d’oeil : quand le vent du diable met KO le réseau de SFR et Bouygues Telecom

Clin d’oeil : quand le vent du diable met KO le réseau de SFR et Bouygues Telecom

Une vingtaine d’antennes relais se sont retrouvées hors-services, la faute à des rafales ayant soufflé trop fort dans le Lauragais.

Face au vent d’autan, les réseaux mobiles de SFR et Bouygues Telecom ont du mal à faire le poids. Dans la journée du mardi 12 avril, de nombreux abonnés de diverses communes ont témoigné d’une coupure de réseau mobile. Alors que les interrogations fusaient sur les réseaux sociaux à destination de Bouygues Telecom et SFR, ce dernier a répondu qu’une rupture de liasion de fibre a eu lieu dans la nuit du lundi au mardi, aux alentours de 2h”. Le responsable n’était autre que le vent.

Un phénomène météorologique bien connu dans la région, nommé “vent d’autan” et même surnommé “vent du diable” par les paysans pour son effet dévastateur sur les récoltes. Les rafales ont en effet entraîné la chute de plusieurs arbres, mais également la mise hors service d’une vingtaine d’antennes relais dans le sud-est de la Haute-Garonne. Si les opérateurs concernés ont voulu assez vite résoudre le problème, la météo les en a empêché. En effet, SFR explique en effet que “les techniciens ont seulement pu agir à partir de 18 h, le mardi soir. Jusque-là, les rafales de vent étaient bien trop dangereuses pour que quiconque puisse se hisser sur les nacelles en toute sécurité. ”

Le vent ayant la réputation de pouvoir rendre fou a certainement donné du fil à retordre aux opérateurs. Une fois les rafales calmées, les techniciens ont ainsi pu opérer sur les infrastructures et la situation devait être résolue dans la nuit.

Source : La voix du Midi