Le titre d’Altice Europe a bondi de 176% depuis le début de l’année

Le titre d’Altice Europe a bondi de 176% depuis le début de l’année

Si le titre d’Iliad a dégringolé une nouvelle fois en 2019, celui d’Altice Europe progresse significativement depuis le début de l’année.

Malgré une chute de près de 4% en juin dernier à la suite d’une information selon laquelle la maison-mère de SFR pourrait empocher une somme moins conséquente pour la vente de son réseau fibre au Portugal, le titre d’Altice Europ est crédité d’une hausse de 176% depuis le début de l’année, soit la meilleure progression de l’indice large paneuropéen Stoxx 600, regroupant les 600 principales capitalisations boursières sur le Vieux Continent. Plus précisément, le cours du groupe de Patrick Drahi s’élève actuellement à environ 4,70 euros contre 1,70 euro il y a neuf mois.

Selon Bloomberg, la stratégie de cessions d’actifs non-stratégiques initiée en 2018 pour éponger la dette et le programme de refinancement obligataire, rassurent les investisseurs. Les performances commerciales et opérationnelles de SFR récemment sont à mettre en exergue au même titre que «  la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque centrale européenne et de l’appétit des investisseurs pour le rendement , pour refinancer une dette à long terme qui représentait 5,2 fois le résultat brut opérationnel à fin juin », rapporte Oblis.

De son côté l’agence américaine rappelle que ce regain fait suite à une année 2017 cauchemardesque pour Altice en Bourse. La faute à de mauvais résultats de SFR et à de fortes inquiétudes sur la dette du groupe. S’en est d’ailleurs suivi une scission des activités américaines et européennes du groupe début 2018.