Iliad en forme à l’international avec un “pari gagnant” en Italie et “une réussite” en Pologne

Iliad en forme à l’international avec un “pari gagnant” en Italie et “une réussite” en Pologne

L’année 2021 a été prolifique pour Iliad, l’opérateur ayant enregistré une croissance dans les trois pays où il est directement présent et une stratégie à l’internationale qui fonctionne.

Depuis le rachat de Play en fin d’année 2020, la maison-mère de Free est devenue le sixième groupe télécom Européen. L’année 2021 a été la première pour Iliad dans cette position et les résultats sont satisfaisants, et même “une réussite” pour son directeur général Thomas Reynaud.

En Italie, tous les indicateurs sont au vert

Présent en Italie depuis 2018, l’opérateur a enregistré une hausse de 19% de son chiffre d’affaires en 2021, passant à 802 millions d’euros. Pour la première fois, il contribue positivement à l’EBITDAaL de sa maison-mère, passant d’une perte de 133 millions d’euros à un excédent de 80 millions. Iliad Italia a notamment enregistré près de 1,3 millions de nouveaux abonnés durant l’année, dont 340 000 au 4e trimestre, pour finir 2021 en représentant plus de 10% de part de marché avec 8,5 millions d’abonnés. L’opérateur s’est d’ailleurs diversifié début 2022 avec un lancement “très prometteur” de son Iliadbox et ne compte pas s’arrêter là, avec notamment la volonté annoncée d’adresser le marché des entreprises en Italie avant la fin de l’année.

L’opérateur est également dans les clous vis-à-vis de ses objectifs, notamment concernant le déploiement de son réseau mobile. Iliad a ainsi déployé plus de 2600 sites de l’autre côté des Alpes, pour un total de 8700 sites activés, contre 8500 prévus initialement pour la fin de l’année. Le développement de son réseau est au coeur de la stratégie d’Iliad, qui avait notamment essayé de racheter Vodafone en début d’année, sans succès. L’opérateur ne s’est pas laissé abattre en confirmant être en négociation avec son concurrent Windtre en vue de créer une nouvelle société, détenue à 50% par les deux opérateurs. Cette société serait alors en charge de 7000 sites , notamment dans les zones rurales.

Iliad Italia a également déployé un réseau de distribution physique assez important, avec 24 boutiques au total dans des villes majeures et un réseau de plus 1600 bornes de distribution de cartes SIM, similaires à celles déployées en France par Free. Le telco compte également sur un réseau de magasins partenaires (cafés, tabacs, kiosques) où il est possible de souscrire un abonnement en quelques minutes. Des performances solides, permettant à Thomas Reynaud d’affirmer que le lancement d’Iliad en Italie est “un pari réussi”.

Play en croissance sur le marché polonais

La première année de Play sous l’égide d’Iliad est elle aussi une “réussite” selon le directeur général. Financièrement, la firme se porte bien avec une hausse de 2% du chiffre d’affaires, pour atteindre 7.302 milliards de zlotys (1,493 milliards d’euros environ) et une croissance observable tant sur le chiffre d’affaires services (2.2%) que sur la vente d’équipements (1.2%).

L’opérateur polonais a réalisé une assez bonne performance commerciale de la base d’abonnés actifs, avec 131 000 nouveaux forfaits souscrits durant l’année 2021, pour un total de 12,1 millions d’abonnés en comptant également les cartes prépayées, représentant 3,6 millions de clients. Une croissance expliquée par l’amélioration des services et une revalorisation des offres ainsi qu’une meilleure segmentation. L’opérateur est également présent sur le fixe avec son offre Home, et comptabilise 267 000 abonnés, en ayant recruté 142 000 au cours de l’année 2021. Le rachat prévu d’UPC doit d’ailleurs permettre d’accroître cette base d’abonnés fixe.

Pour promouvoir ses offres, Play peut compter sur un réseau de distribution de 739 boutiques, comprenant également des distributeurs tiers et couvrant une grande partie de la Pologne et tous les centre-villes et points importants de passage des principales villes du pays.

Le réseau mobile de Play continue de se déployer, en atteignant 9 767 sites actifs à la fin de l’année, soit 967 nouveaux sites pour atteindre 99.4% de la population couverture en 4G. L’opérateur annonce le renforcement de ses capacités d’investissements notamment grâce à son partenariat avec Cellnex ayant permis de dégager 800 millions d’euros. Play s’est également engagé à réaliser un programme de construction en partenariat avec cette société à hauteur à minima de  1500 sites sur les 10 prochaines années.