Une chaîne publique songe à quitter la TNT

Une chaîne publique songe à quitter la TNT

LCP, chaîne parlementaire publique créée en 1999 par l'Assemblée nationale et le Sénat dont le canal de diffusion est partagé avec Public Sénat, pourrait quitter la TNT à l'avenir. Aujourd'hui 21% de son budget total sert à payer sa diffusion hertzienne, une somme jugée « astronomique » par son PDG. De quoi basculer vers le tout numérique.

« Je pense que la question du maintien sur la TNT doit être posée. Devons-nous continuer à dépenser 3,5 millions d'euros par an, soit 21% de notre budget total, pour payer notre diffusion TNT ? Ne vaut-il pas mieux mettre cet argent dans les programmes ? » s'est interrogé hier Bertrand Delais, PDG de LCP dans une interview accordée au Figaro.

A l'heure où près de 75% de ses téléspectateurs la consomment sur les box des opérateurs et seulement 25% via la TNT, le patron de la chaîne parlementaire disponible sur le canal 13 de la TNT songe à basculer LCP vers un flux Adsl/fibre, sa diffusion sur les ondes TNT est donc aujourd'hui largement remise en cause. Un arrêt qui pourrait également être causé par TDF et sa volonté d'augmenter de « 20% les coûts de diffusion dans le cadre du renouvellement du contrat de maintenance des émetteurs », fait savoir Bertrand Delais, autrement dit « une somme astronomique » pour une chaîne dont le budget s'élève à 16,6 millions d'euros.

Ce départ se fera à deux conditions, poursuit le PDG. La première, Public Sénat avec qui LCP partage le même canal de diffusion, doit donner son accord. La seconde, la chaîne doit « sanctuariser son budget pour réinvestir l'argent économisé dans les programmes » A première vue de nombreux députés ne sont pas contre cette idée. Bertrand Delais estime par ailleurs qu'en réinvestissant dans les contenus exclusifs les 3,5 millions d'euros déboursés par sa diffusion TNT, LCP « compensera rapidement la perte d'audience de la TNT ».

Interrogé enfin sur sa mission de service public, le patron de la chaîne répond que le satellite « peut être une solution pour toucher toute la population », la 5G également lorsque son déploiement aura bien avancé. « En attendant, il est pertinent de se poser la question de savoir si la place de LCP est d'être dans un multiplex TNT avec des chaînes privées, plutôt que dans un multiplex du service public ». Sa conviction est fondée, la chaîne parlementaire sera à terme comparable à une chaîne thématique avec une délinéarisation de ses programmes.