Droits TV : Canal+ veut couper les ponts avec beIN Sports

Droits TV : Canal+ veut couper les ponts avec beIN Sports

Estimant toujours payer trop cher pour la Ligue 1, Canal+ demande à la justice la permission de résilier son contrat de sous-licence signé avec beIN Sports. 

La Ligue 1 n’en finit pas de causer des litiges.  Si les derniers mois ont été plutôt calmes, depuis 2020 et l’échec de Mediapro, le football français s’est retrouvé embourbé dans une crise dont il peine à se sortir. Toujours mécontent de la situation actuelle, où Amazon a raflé les droit de 80% des matchs dont les 10 meilleures affiches alors que Canal+ doit diffuser et payer les 20% restants, la chaîne cryptée lance une nouvelle procédure pour se désengager de cet accord.

Une situation jugée “anti-concurrentielle” pour la filiale de Vivendi, qui estime payer trop cher (332 millions d’euros par ans) face à Amazon (250 millions d’euros), pour un lot attribué à beIN Sports puis sous-licencié à Canal+. Les juges de la cour de Versailles sont donc sollicités aujourd’hui pour estimer si Canal peut en effet se retirer de cet accord de sous-licence, laissant à beIN l’entière responsabilité de diffuser deux matchs par journées de Ligue 1, à ses frais, et en plein milieu de la saison.

Une des rares affaires où les deux acteurs sont clairement opposés, d’après l’Agence France Presse, près d’une dizaine de procédures ont été lancées en tout par beIN Sports et Canal+ autour des droits TV de la Ligue 1, impliquant notamment la Cour d’appel de Paris, le tribunal judiciaire de Paris ou encore l’Autorité de la concurrence.