Antenne-relais Free Mobile: face à la “pollution visuelle”, les habitants aimeraient au moins payer moins d’impôts

Antenne-relais Free Mobile: face à la “pollution visuelle”, les habitants aimeraient au moins payer moins d’impôts

Si les riverains du hameaux de Belluny, dans la commune de Tanneron ont réussi à empêcher la création d’une nouvelle antenne-relais Free Mobile dans leur commune, la lutte n’est pas finie pour ces habitants du Var. 

C’est une affaire qui remonte à plus d’un an qui poursuit encore son cours aujourd’hui. En effet, ces habitants s’étaient dressés contre l’installation d’une deuxième-antenne relais Free Mobile proche de leurs logements, craignant également une dépréciation de la valeur de leurs biens. Si cette intervention a fait capoter l’installation de cette nouvelle antenne, les habitants continuent de lutter contre la première antenne présente dans le village, vieille de 20 ans. 

Ils y dénoncent ici la pollution visuelle et le silence des élus à ce sujet. Le collectif de riverains a annoncé s’être entretenu avec Cellnex, propriétaire de l’antenne, afin de bénéficier d’une meilleure intégration dans le paysage (via une antenne-arbre par exemple). L’entreprise n’a cependant pas répondu favorablement à la requête des habitants, évoquant le coût de l’opération ainsi que les contraintes techniques. Et les courriels envoyés aux élus locaux n’ont rien donné. 

Si les élus et l’entreprise propriétaire de l’antenne sont tous deux silencieux, les riverains espèrent tout de même tirer un bénéfice de cette situation. En effet, le collectif demande la tenue d’une Commission communale des impôts directs, qui n’est pas encore prévue, laquelle pourrait permettre à ces derniers de payer moins d’impôts. Cette réduction d’impôts serait justifiées selon eux de par la pollution visuelle et sonore entraînées par l’antenne-relais incriminée.

Source : Var Matin