Quand SFR tente successivement plusieurs augmentations de tarifs auprès d’un seul abonné

Quand SFR tente successivement plusieurs augmentations de tarifs auprès d’un seul abonné

SFR semble bien décidé à faire évoluer les services de l’un de ses abonnés. L’opérateur au carré rouge multiplie ainsi les tentatives. De quoi agacer l’abonné concerné, surtout quand les essais sont assez rapprochés et qu’il devient ainsi nécessaire de garder l’œil sur ses e-mails.

“SFR réitère son système de vente forcée d’option payante. Vérifiez vos mails pour ne pas vous retrouver avec 3 € en plus dans votre abonnement Box“, dénonce un abonné de l’opérateur au carré rouge, interpellant au passage les associations de consommateurs UFC-Que Choisir et 60 millions de consommateurs.

Et c’est pas fini !

“À chaque fois, obligé d’annuler”, souligne-t-il, interrogé par Univers Freebox. L’abonné SFR raconte en effet en avoir reçu plusieurs e-mails, “deux pour les 200 Go et un pour les appels illimités vers les mobiles en Europe”. À chaque fois, l’évolution, de l’abonnement Internet ou du forfait mobile, se traduisait par une augmentation de 3 euros sur la facture mensuelle.

Mais l’abonné souligne également le fait que ces missives ont été reçues sur un court laps de temps, “en deux semaines” seulement. Une situation d’autant plus agaçante au regard des promesses. “Ayant contacté SFR pour me plaindre du premier e-mail de vente forcée, SFR m’avait répondu sur Twitter qu’ils allaient s’en occuper, que cela allait être stoppé. Par la suite, j’en ai reçu deux autres”, raconte-t-il.

Que dit la répression des fraudes ?

Bien que régulièrement décriée par les consommateurs et diverses associations, la pratique est autorisée. Selon la DGCCRF, les opérateurs ont le droit d’augmenter les prix des forfaits en respectant deux conditions. La première : prévenir un mois avant par courrier ou courriel. La seconde : l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”. En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse sur la plate-forme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plate-forme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.