Baromètre mobile nPerf 2021 : Orange reste en tête, Free prend la deuxième place de justesse, mais déçoit sur la 5G

Baromètre mobile nPerf 2021 : Orange reste en tête, Free prend la deuxième place de justesse, mais déçoit sur la 5G

nPerf vient de dévoiler son baromètre annuel des connexions Internet mobiles en France métropolitaine. Free se retrouve en bonne place au classement général, même s’il est talonné par Bouygues Télécom et SFR

Développée par DegroupTest, l’application mobile nPerf permet d’évaluer la qualité de sa connexion mobile 2G/3G/4G/5G et pour la première fois un focus uniquement sur la 5G. Ce sont au total 2 872 788 tests (en hausse de 11%) sur les réseaux cellulaires de Free, Orange, Bouygues Télécom et SFR qui ont été réalisés. Pour éviter tout biais dans notre étude, nous appliquons des filtrages de pertinence sur ces tests, si bien que notre étude porte sur un total de 1 377 036 tests de débit, 488 249 tests de navigation et 352 971 tests de streaming sur YouTube.

Et le résultat, toutes technologies confondues, montre une très nette avance d’Orange sur ses rivaux, en arrivant premier sur 5 des 6 critères mesurés. Free arrive second, en progression, en étant premier sur un des critères (le taux de réussite de connexion au réseau), mais Bouygues Télécom et SFR sont juste derrière.

Focus sur les débits : Orange toujours largement en tête

Il s’agit de la cinquième année consécutive au cours de laquelle Orange délivre la meilleure performance réseau française, toutes technologies confondues. Avec un score de 81 011 nPoints (+8%), il garde la même distance avec ses concurrents que l’année précédente, c’est-à-dire plus de 11 000 nPoints, et remporte la victoire au score nPerf sur chaque génération de réseau cellulaire (certes partagée avec SFR sur la 5G). Free, Bouygues Telecom et SFR sont toujours à des niveaux de score nPerf très proches.

Les bons résultats d’Orange reposent sur d’excellentes progressions annuelles de son débit descendant (76,4 Mb/s, hausse de 55,3%), son débit montant (11,4 Mb/s, hausse de 18%), sa latence (37,3 ms, amélioration de 2,4 ms), et sa navigation web (72,8%, hausse de 1,6 points).

Orange est donc, comme les années précédentes, largement au-dessus du lot. Il finit premier sur tous les indicateurs principaux (débit, streaming, navigation), avec une avance souvent confortable. Ce n’est donc pas le défi de la 5G qui aura révélé ses défaillances, le fournisseur historique ayant au contraire su tirer profit

Free, qui occupe la deuxième position en 4G, hérite naturellement de ce rang au classement général. Cela relève probablement d’un effet statistique grâce à sa sur-représentation en 5G où les performances sont très élevées.

Sur la 4G, Free progresse sur le débit descendant, et se détache de Bouygues Télécom et SFR

Sur la 4G, Orange répète sa victoire sur cet indicateur et creuse l’écart face à Free, deuxième classé. SFR aussi progresse sérieusement. Les débits 4G ont progressé de manière plus soutenue qu’en 2020, en moyenne +5,3 Mb/s. de ce tournant.

Focus sur la 5G : Malgré une meilleure couverture, Free obtient le plus mauvais score

Free se démarque nettement de ses concurrents en termes de présence 5G sur le territoire. Cela s’explique assez facilement par le fait que les tests en 5G nécessitent, outre un terminal 5G, une offre compatible 5G. Free est ainsi avantagé, puisque c’est le seul de ces quatre opérateurs à proposer la 5G de base sur ses offres.

Free a déjà déployé plus de 8 000 sites 5G dans la bande 700 Mhz, cette dernière couvrant davantage de surface que les autres bandes dédiées à la 5G en France : la 2 100 MHz et la 3,5 GHz. Sur cette dernière, Free possède également quelques sites 5G, mais ceux-ci sont très minoritaires. En revanche, Orange, Bouygues Telecom et SFR évoluent uniquement sur les bandes 2100 Mhz et 3,5 GHz, ce qui leur confère des performances accrues, mais un maillage géographique assez restreint. La contrepartie des basses fréquences est une performance moindre, d’où des débits 5G actuellement plus faibles que ceux mesurés chez ses concurrents

Ainsi, sur le débit, Orange a fourni, en 5G, le meilleur débit descendant moyen en 2021. Suivi de SFR, ces deux opérateurs mènent la course en tête, très loin devant Bouygues Telecom et Free, puisque leur débit est plus du double que chez ces derniers. Ils offrent donc des débits 5G environ six fois supérieurs aux débits 4G moyens, tous opérateurs confondus.

Bilan global

Après des années d’efforts sur les technologies 4G ou inférieures, on assiste depuis 2021 au déploiement progressif, mais d’ores-et-déjà déterminant, de la 5G. Les quatre opérateurs ont pu récolter les fruits de cette avancée, et Orange n’a pas fléchi. nPerf réitère par ailleurs sa mention spéciale à son réseau mobile qui, loin de se relâcher, offre une qualité de connexion incontestable et regarde toute concurrence de haut.