Mobile et box : comparatif des gains d’abonnés chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 2ème trimestre

Mobile et box : comparatif des gains d’abonnés chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 2ème trimestre

Ne manquait plus que les résultats de l’opérateur de Xavier Niel. Aujourd’hui, avec la publication des recrutements d’Orange, SFR, Bouygues et Free, il est à présent possible de dresser un comparatif des quatre grands opérateurs sur le 2ème trimestre 2019.

Nous prenons ici en compte le parc forfait hors MtoM pour le mobile et le gain d’abonnés haut débit et très haut débit sur le fixe, sans oublier la fibre/THD. A retenir, l’hémorragie d’abonnés persistante chez Free malgré un carton plein sur la fibre, la stabilité de Bouygues ou encore la perte de terrain de SFR sur le FTTH.

 

Bouygues une nouvelle fois leader sur le mobile, Free est toujours très grippé

Après avoir mis fin à l’hégémonie de SFR lors du trimestre précédent, Bouygues Telecom conforte son leadership en matière de recrutement sur le mobile et ce de belle manière. Entre stabilité et performance, l’opérateur a engrangé 132 000 abonnés, légèrement moins que précédemment. SFR suit à un rythme soutenu alors qu’Orange, distancé, retrouve des couleurs avec 61 000 nouveaux abonnés contre 19 000 enregistrés lors des trois premiers mois de l’année. Enfin, l’hémorragie continue chez Free sur ce segment. L’opérateur de Xavier Niel perd cette fois-ci 77 000 abonnés contre 50 000 lors de l’exercice précédent, la faute encore une fois au forfait à deux euros et aux sorties de ventes privées bien que la fin de sa dépendance aux offres à prix cassés touche à sa fin. Tous les opérateurs ont moins recruté sauf Orange, le classement est inchangé.
 
 
1- Bouygues : +132 000
2- SFR : +105 000
3- Orange : +61 000
4- Free : -77 000
 
 

Free perd encore des abonnés Freebox mais détrône Orange sur la fibre

 
Durant ce 2 trimestre 2019, SFR perd son leadership sur le fixe en recrutant 31 000 abonnés contre 88 000 au T1. Si l’opérateur au carré rouge fait jeu égal avec Bouygues Telecom, Orange lui vole la vedette et s’empare de la première place avec 41 000 nouveaux abonnés, en ligne avec son recrutement lors des trois premiers mois de l’année. Mauvais élève, Free perd toujours des abonnés Freebox, l’opérateur de Xavier a vu s’envoler 15 000 abonnés au deuxième trimestre, soit 31 000 sur le semestre. Bizarrement, Free explique cette contre-performance notamment "par la communication massive et critiquable des chaines NextRadioTV (BFM TV)". Mais aussi par ses forfaits fixes sous promotion agressive. Autrement dit des ventes privées.
 
 
1- Orange : +41 000
2- SFR et Bouygues, ex aequo : +31 000
4- Free : -15 000
 
 
Enfin, au niveau du recrutement sur la fibre, la hiérarchie diffère également et c’est une première, Orange perd son fauteuil de leader au profit de Free, premier recruteur sur la fibre au deuxième trimestre avec 172 000 nouveaux abonnés contre 160 000 pour Orange. Pour sa part, Bouygues reste stable malgré un léger recul. Enfin, SFR a engrangé 64 000 nouveaux abonnés, soit 1000 de plus qu’au T1. Mais force est de constater que l’opérateur au carré rouge est totalement distancé par Orange et Free sur ce segment et ce trimestre après trimestre. Il va devoir réagir sans quoi sa part de marché pourrait être à l’avenir largement impactée.
 
1- Free : +172 000
2- Orange : +160 000
3- Bouygues : + 82 000
4- SFR : + 64 000 (FTTH et FTTB)