Les négociations continuent entre Free et Altice autour de la diffusion de BFM TV

Les négociations continuent entre Free et Altice autour de la diffusion de BFM TV

Au lendemain de l’arrêt de la diffusion de BFMTV, RMC Découverte et RMC Story sur les Freebox, les négociations continuent entre Free et Altice, a fait savoir Alain Weill.

Si le torchon brûle depuis plusieurs mois entre l’opérateur de Xavier Niel et le groupe de Patrick Drahi autour de leur contrat de distribution arrivé à échéance le 5 avril dernier, le conflit a pris un nouveau tournant hier. Faute d’avoir trouvé d’accord en matière de rémunération des chaînes d’Altice et services associés avant le 27 août, Free a en effet cessé peu avant minuit la diffusion de BFM TV, RMC Découverte et RMC Story, ne se risquant pas à l’indemnité de 100 000€ par jour demandé par le tribunal de Grand Instance. En réaction, Alain Weill, PDG d’Altice Europe a annoncé ce matin dans une interview accordée à France info une poursuite des négociations et "espère arriver à un accord avec Free". Son impression, "le désaccord est minime."

S’il "regrette vraiment qu’on en soit arrivé là", Alain Weill estime que les sommes demandées sont "très faibles par rapport aux chiffres d’affaires des opérateurs de télécom". A ses dires, Altice réclame 4 millions d’euros à Free pour la reprise intégrale et simultanée de ses chaînes et n’en démord pas : "Il n’y a pas de raison que notre groupe ne soit pas rémunéré comme le groupe TF1 ou M6".

Pourtant un terrain d’entente a été trouvé fin juillet entre les deux parties a révélé hier Xavier Niel : "Free rémunérait un montant significatif à BFM TV, au titre de la reprise de ses services associés, avec la condition que ceux-ci soient significativement utilisés par le consommateur sur la durée du contrat". Mais finalement, le projet d’accord est tombé à l’eau pour diverses raisons.

Pour sortir de ce blocage, Free a demandé à Altice de lui adresser un contrat lui permettant de proposer BFM TV dans le cadre d’une option payante, la chaîne souhaitant selon lui être payante ailleurs que sur la TNT. "Nos abonnés pourront souscrire l’option s’ils le souhaitent pour recevoir BFM TV en IPTV, moyennant un abonnement correspondant au prix souhaité par l’éditeur de la chaîne" a précisé le fondateur de Free. Pour rappel, Altice a déjà conclu des accords de rémunération avec Bouygues Telecom et Canal+. Dans quelques jours, son contrat de distribution avec Orange arrive à échéance. Les discussions s’annoncent "très serrées".