L’ANFR rassure des habitants, les ondes n’ont rien à voir avec le bruit qui les perturbe tant

L’ANFR rassure des habitants, les ondes n’ont rien à voir avec le bruit qui les perturbe tant

Sans nier le fait que l’antenne-relais pourrait être à l’origine des nuisances sonores rapportées par les habitants d’un village, l’ANFR assure que les ondes n’y sont strictement pour rien.

“Les fréquences électromagnétiques, quelle que soit leur puissance, sont silencieuses”, assure Isabelle Hautbois, de l’ANFR. “Le bruit ne peut être que d’origine mécanique ; il peut s’agir d’un problème dans l’infrastructure”, ajoute la spécialiste.

L’autorité administrative a en effet été sollicitée par le village de Gluiras, dans le département de l’Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le maire Ali-Patrick Louahala et les habitants s’inquiètent d’un bruit incessant et soupçonne l’antenne-relais au-dessus d’une résidence pour seniors d’en être à l’origine. Le bruit en question se manifesterait “été comme hiver, jour comme nuit”.

“Scientifiquement impossible”

Face à une association Stop Linky désignant la “densité de pollution électromagnétique” comme responsable et indiquant que “les ondes électromagnétiques se répercutent sur les façades et produisent ce sifflement“, l’agence nationale des fréquences a décidé d’apporter des éléments de réponse pour calmer les esprits.

“Les ondes électromagnétiques existent depuis longtemps, il y en a partout : les ondes FM de la radio, ou la télé analogique utilisaient ces ondes. Et elles peuvent en effet se répercuter, sur du métal par exemple. Mais à aucun moment elles ne font du bruit”, assure ainsi Isabelle Hautbois. Selon elle, “c’est scientifiquement impossible”.

Isabelle Hautbois invite à explorer d’autres pistes. “Il est possible que le bruit provienne de l’installation, mais le bruit ne peut être que d’origine mécanique. Il peut s’agir d’un problème dans l’infrastructure, des câbles mal fixés qui produisent ce son”, explique-t-elle. Elle recommande ainsi de se tourner vers le propriétaire du site et de faire vérifier l’installation. À la demande de mandater un partenaire pour vérifier le niveau des ondes, elle ajoute : “ce chiffre ne signifiera rien puisque, faible ou forte, les fréquences n’ont aucun lien avec le bruit”.

Source : Le Dauphiné