Freezone S'inscrire

Interview Univers Freebox : RNC Mobile parle de l’évolution de son application Android et du réseau mobile de Free

 

Univers Freebox a pu échanger avec l’équipe de RNC Mobile. L’occasion d’en savoir plus sur l’évolution du réseau de Free Mobile, les smartphones 4G 700 MHz, le développement de l’application RNC Mobile disponible sur Android et le futur du projet.

(Univers Freebox) : RNC Mobile permet aux abonnés Free Mobile d’en savoir plus sur les antennes utilisées et de tester leurs débits mobiles, mais également de "chasser" les antennes pour alimenter une carte de couverture de l’opérateur. Quelles sont les prochaines nouveautés et améliorations à venir, outre le service de chat dont nous avons eu vent dernièrement ?

-  Cédric : En effet, nous sommes actuellement en phase de bêta test pour la nouvelle fonction de messagerie dans l’application. La version finale ne devrait pas tarder à sortir. Niveau nouveautés, je pense intégrer une API MLS, afin d’alimenter la base de données de la fondation Mozilla. Ce système de collecte d’informations radio est très pratique. Il permet de lever des doutes sur certaines identifications. En modération, par exemple. Je souhaite aussi implémenter une “intelligence artificielle” pour aider lors des repérages des antennes. Le mode chasse en est déjà un aperçu. Côté site Web, j’ai quelques idées en tête comme une météo des débits ou bien encore une nouvelle couche “couverture radio” pour la carte. Et dans un avenir plus lointain, il faudra intégrer le réseau NR, New Radio 5G. Je suis sur le coup aussi.

(UF) : Vous semblez rencontrer des difficultés pour l’identification des antennes 3G. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

-  VacheGTI : En réalité, ce n’est pas vraiment une difficulté, car nous avons fait une refonte de l’application, afin qu’elle facilite le travail d’identification sur le terrain. Le mode chasse assiste les chasseurs d’antennes dans la nouvelle logique imposée par Free Mobile. En effet, depuis avril 2018, l’opérateur a radicalement changé la façon d’émettre sur son réseau 3G. Sans trop entrer dans les détails, auparavant, nous avions un identificateur par site en 3G que l’on appelle RNC. Le nom de l’application vient de là, d’ailleurs. Il était donc assez simple d’identifier les cellules Cell ID des fréquences 900 et 2 100 MHz émises par les secteurs du site. Depuis ce changement, le même RNC est partagé entre plusieurs sites radio sous forme de plaques géographiques. Ceci implique une codification différente des CelI ID. Ils ne peuvent plus être génériques. Il faut donc tous les identifier à nouveau un par un. On ne peut plus les deviner par une logique ultra simple. Voilà la principale difficulté en fait, et elle concerne plus les chasseurs et les modérateurs qui doivent l’assimiler. Pour l’instant, je dois dire que tout le monde se débrouille plutôt bien.

(UF) : D’après les informations dont vous disposez, quels sont les smartphones exemplaires en accroche réseau, bascule 3G/4G et agréation de fréquences ?

-  VacheGTI : Notre base de données ne permet pas d’aller si loin dans l’analyse des différents modèles de smartphones. Nous pouvons cependant donner quelques informations intéressantes comme les débits maximum atteints sur le réseau Free Mobile ou ceux compatibles avec la bande 28, la fameuse 4G 700 MHz. Vous pouvez consulter ces informations sur notre site web.(NDLR : smartphones compatibles avec la 4G 700 MHz​ ; débits maximums constatés). Au sujet de l’agrégation, il est possible de savoir avec une simple déduction si un smartphone sait agréger 3 fréquences par exemple, en anglais 3-CA. En effet, s’il dépasse les débits théoriques maximum des deux plus grosses bandes 4G, soit 262,5 Mbit/s en modulation 64 QAM, on peut en déduire qu’il agrège bien une troisième bande supplémentaire. Attention cependant à ne pas tomber dans le piège. Ce n’est pas parce qu’un modèle de smartphone censé être 3-CA n’a pas encore dépassé les débits théoriques maximum 2-CA qu’il ne sait pas agréger ces 3 bandes. En effet, il faut que les sites radio testés disposent de ces 3 bandes, et ce n’est pas encore le cas partout en France. Il faut également des conditions radio optimales et surtout que le site sache délivrer assez de débit via une collecte fibrée ou un FH correctement dimensionné.

(UF) : Quelles sont, au contraire, les marques qui semblent avoir plus de mal sur certains de ces aspects ?

-  VacheGTI : Comme déjà évoqué, nous n’avons pas assez d’informations pour dégager un quelconque avis. Nous remarquons cependant l’absence de certaines marques dans le tableau de tels compatibles 700 MHz. Notez bien que ce ne sont que des constatations et qu’il y a possiblement de bonnes raisons pour que certaines marques ou modèles n’y soient pas, car pas encore testés sur l’application ou pas de site 700 MHz sur la zone du testeur. Nous observons aussi que certains smartphones compatibles 700 MHz ne dépassent pas les débits théoriques maximum 2-CA alors qu’ils sont signalés par le fabricant comme 3-CA. In fine, voyez nos tableaux plutôt comme des indicateurs permettant de valider les capacités des smartphones y figurant : compatibilité 700 MHz, agrégation de fréquences par déduction des débits maximum atteints.

(UF) : Depuis le 1er juillet 2019, Free a le feu vert pour proposer la 4G sur la bande des 700 MHz sur l’ensemble du territoire. Constatez-vous déjà une différence au niveau des débits mesurés ou de la couverture ?

-  fr33mobile : La libération de l’ensemble du territoire au 1er juillet 2019 est trop récente pour en mesurer l’impact en termes d’accroissement de la couverture. En revanche, de nombreux chasseurs ont pu constater un gain de performances de près de 50 Mbit/s à l’arrivée du 700 MHz sur les antennes qu’ils testent régulièrement. Les courbes des speedtests dans la durée disponibles sur le site Web pour chaque site confirment en général cette impression. Concernant la couverture, nous disposons de statistiques remontées par les utilisateurs de l’application. On y voit effectivement une évolution de l’utilisation du 700 MHz depuis l’ouverture des dernières zones. On sait que cette fréquence basse porte loin, passe bien en indoor et donc couvre mieux la population. 

(UF) : Comment a évolué la proportion d’antennes 700 MHz actives depuis cette date ?

-  fr33mobile : La courbe de progression des antennes équipées en 700 MHz est très proche d’une courbe exponentielle depuis le début de l’année, comme on peut le voir sur les statistiques de notre site Web. Cette tendance se poursuit, voire s’amplifie, depuis le début du mois de juillet, grâce notamment à un gros apport de 480 sites dont l’activation était prévue du 1er au 8 juillet d’après les dernières données open data de l’ANFR. Ce rythme devrait logiquement se ralentir d’ici 3 à 4 mois, une fois le stock d’antennes récentes et pré-câblées en 700 MHz épuisé.

(UF) : L’arrivée de la 5G est prévue courant 2020 en France. Comment RNC Mobile se prépare à cela ?

-  Cédric : Nous allons intégrer la 5G, NR en langage technique, comme LTE pour la 4G. C’est déjà dans le code de RNC Mobile, mais pas activé et jamais testé. Comme d’habitude, il y a aura une phase de test de quelques semaines avant de lancer la mise à jour et commencer les identifications.

(UF) : En comparant les débits mesurés par plusieurs applications de test, on peut constater des différences. Nous avons eu l’explication de nPerf, qui privilégie les serveurs ayant la meilleure interconnexion avec l’opérateur et étant le plus proche de l’abonné, afin de limiter les goulots d’étranglement. Quels sont vos propres choix ?

-  VacheGTI : Je dois dire que le moteur de speedtest est un caprice de ma part. J’ai demandé ça à Cédric au début du projet et il m’a dit “ok on fait”. J’étais vraiment content. Nous sommes un petit groupe de passionnés et nous avons donc émis chacun un avis sur ce que nous voudrions que ce moteur de test de débits fasse. Nous sommes tous tombés d’accord sur le fait qu’il doive tester les débits d’un seul site à la fois. En effet, il n’est pas possible de valider un test si vous avez changé de site radio durant le processus. Notre base de données se distingue d’autres applications par cette particularité, ainsi qu’une autre. Nous testons plusieurs hébergeurs différents à la fois et aléatoirement sur chaque test de débits comme OVH, Scaleway/Online, Bouygues, etc., là où d’autres ne testent qu’un seul et même à la fois. Nous laissons à l’utilisateur la possibilité d’ajouter de 2 à 10 serveurs différents simultanés et il peut augmenter le temps du test avec un maximum de 30 secondes par palier de 5 secondes.

(UF) : RNC Mobile, c’est une équipe de bénévoles travaillant sur leur temps libre. Avez-vous des projets à long terme, comme vous y consacrer totalement et en vivre ?

-  Cédric : Nous avons dans l’idée d’ouvrir une association, afin de simplifier certaines démarches administratives liées à l’application, mais ce n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour. Ce projet n’a cependant pas vocation à finir en projet commercial. Il restera dans le cadre communautaire et pour l’instant exclusivement pour le réseau Free Mobile. J’en profite d’ailleurs pour remercier nos mécènes sans qui nous n’aurions pas pu en arriver là, car l’hébergement d’un serveur peut revenir très cher et nous souhaitons que l’application reste gratuite. Merci à Scaleway/Online et FirstHeberg. Un grand merci aussi à toute la communauté qui s’est rassemblée autour de RNC Mobile, ceux qui alimentent régulièrement la base de données, des passionnés comme nous.

Note sur les personnes ayant répondu à nos questions 

-  Cédric : Développeur de l’application et du site Web RNCmobile (https://twitter.com/cedricf_25)

-  VacheGTI : Alpha testeur, en charge de la partie test de débits (https://twitter.com/vachegti)

-  fr33mobile : Alpha testeur, en charge de la partie statistiques du site Web (https://twitter.com/fr33mobile)

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 01er août 2019 à 15h20 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

*Android 8.1.0

Posté le 01er août 2019 à 19h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Tout simplement bravo à cédric, vachegti, fr33mobile et au temps passé, félicitation. 

Posté le 01er août 2019 à 23h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
vachegti a écrit
Lorenzo79 a écrit Est ce qui leur serait possible de faire en sorte que l'appli puisse fonctionner sans avoir besoin du GPS activé.  Ça a déjà été le cas dans une ancienne version ou l'on pouvait savoir sur quelle antenne on était connectée sans pour autant avoir besoin du GPS. On pouvait même consulter le journal des connections durant un trajet sans GPS, tout fonctionnait.  Mais depuis une certaine mise à jour de l'appli, c'est plus possible et c'est vraiment dommage. J'utilisais beaucoup l'appli grâce à ça, maintenant ça a moins d'intérêt à part bouffer de la batterie.  Depuis Android 6.1.0 Google impose l'activation du GPS pour avoir accès à l'api radio. Quelle version d'Android as-tu ?

J'ai la version 9.0 d'android, donc, forcement.....

Posté le 02 août 2019 à 02h06 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Bonjour, est ce qu'on connait les dates d'activation des antennes free après avoir été autorisée à émettre ? Je suis entouré d'antennes Free (29120) mais elles sont inactives depuis 2018. En attendant très mauvais réseau, quant à l'itinérance n'en parlons pas. Ça commence à être long. Merci

Posté le 03 août 2019 à 09h43 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
zoloft29 a écrit
Bonjour, est ce qu'on connait les dates d'activation des antennes free après avoir été autorisée à émettre ? Je suis entouré d'antennes Free (29120) mais elles sont inactives depuis 2018. En attendant très mauvais réseau, quant à l'itinérance n'en parlons pas. Ça commence à être long. Merci

L'ANFR donne cette information oui, et nous la reportons sur la carte du site : https://rncmobile.net/map

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide