Free a-t-il repris du poil de la bête au deuxième trimestre ? Réponse le 3 septembre prochain

Free a-t-il repris du poil de la bête au deuxième trimestre ? Réponse le 3 septembre prochain

 
 
La date est désormais connue, la publication des résultats du premier semestre 2019 d’Iliad et donc du deuxième trimestre, aura lieu le 3 septembre prochain, avant bourse, c’est-à-dire avant 9 heures, vient d’indiquer le groupe de Xavier Niel.

Une perte d’abonnés non enrayée sur le mobile et sur le fixe malgré un record sur la fibre, mais une rentabilité soignée, tel fut le bilan de Free lors du premier trimestre 2019. Alors à quoi faut-il s’attendre le 3 septembre prochain, jour de la publication des résultats commerciaux et financiers de l’opérateur de Xavier Niel, pour le deuxième trimestre ? En matière de recrutement, il s’agira de savoir si Free a réussi à réduire encore un peu plus les pertes d’abonnés successives constatées depuis plusieurs trimestres sur le fixe et le mobile. Les recrutements devraient toutefois être de nouveau négatifs sur les deux segments. Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, l’a concédé le 7 mai dernier lors du Capital Markets Day de l’opérateur, Free relancera la machine seulement dès septembre prochain : "on l’a dit ce ne sera pas sur le premier semestre mais sur le second, on va se remettre à gagner des parts de marché en tout cas c’est notre volonté".

Par contre, un nouveau record est attendu sur la fibre. Après une surperformance lors des trois premiers mois de l’année avec 150 000 recrutements nets, pas loin d’Orange, Free peut faire de l’ombre à l’indétrônable agrume et le devancer sur une période. Fin juin, Free a bouclé ses comptes pour le 2ème trimestre et s’est montre très optimiste en ce sens : On va faire "un trimestre record en termes de recrutement d’abonnés à la fibre" a alors assuré Thomas Reynaud. La publication des résultats semestriels d’Iliad sera également l’occasion de constater si le groupe a continué de soigner sa rentabilité après une hausse de son chiffre d’affaires de 7,7% au premier trimestre.