12 applications du Google Play Store infectées par un malware discret pouvant vous coûter cher

12 applications du Google Play Store infectées par un malware discret pouvant vous coûter cher

Un malware élaboré de type cheval de Troie a été détecté au sein de 12 applications disponibles sur le Google Play Store. Téléchargé plus de 300 000 fois au total, ce malware a la capacité d’effectuer des transferts de fonds automatique lorsqu’il est en activité sur votre appareil.

Nommé Anatsa, ce cheval de Troie à plusieurs capacités comme d’utiliser des systèmes d’accès à distance ainsi que le transfert automatique permettant de vider les comptes bancaires des victimes. Les applications infectées sont des scanners QR, des scanners PDF et des portefeuilles de cryptomonnaie ou même des applis de fitness. Ces dernières contournent les restrictions mises en place par Google pour freiner le fléau des applications frauduleuses sur son store.

Comment l’application infecte votre smartphone ?

Lorsque l’application est installée sur l’appareil Android, cette dernière n’a rien d’alertant. Le piège se met en place lorsque cette application vous demande de télécharger des mises à jour via une autre plateforme que le Play Store pour éviter ces protections. Lorsque les mises à jour sont effectuées, le malware Anatsa est donc installé sur le téléphone. Ce dernier a donc le champ libre pour accéder à vos comptes bancaires et se servir. Il est donc bon de rappeler qu’il ne faut jamais effectuer de mises à jour en dehors du magasin d’application officiel ainsi que le téléchargement d’applications. Le risque n’étant pas de zéro sur le Google Play store, privilégiez également les applications réputées. Voici la liste des applications concernées qui ont été retirées du Store depuis.

  • Authentificateur à deux facteurs
  • Protection Guard
  • QR CreatorScanner
  • Scanner maître en direct
  • QR Scanner 2021
  • QR Scanner
  • Scanner de documents PDF – Numérisation vers PDF
  • PDF Document Scanner
  • Scanner de documents PDF gratuit
  • CryptoTracker
  • Entraîneur de gym et fitness
  • Entraîneur de gym et fitness

 

Source : Presse Citron