La Freebox Delta fête ses trois ans : retour sur une offre novatrice qui a bien évolué

La Freebox Delta fête ses trois ans : retour sur une offre novatrice qui a bien évolué

La Freebox Delta a été lancée il y a exactement trois ans. Pensée comme une révolution des offres fixes haut de gamme, cette box très attendue a surpris par son modèle économique, son player mais a également continué à évoluer. Retour dans le passé, trois ans auparavant…

Une Freebox qui aura été attendue pendant plusieurs années, emblématique des promesses de Free de tout changer et dont le lancement a occasionné une véritable effervescence dans le milieu des télécoms. La Freebox Delta, malgré des débuts mouvementés, s’est imposée comme une box haut de gamme, dont certains aspects ont été repris par ses concurrents comme le fait d’avoir un player faisant office d’enceinte connectée chez SFR, ou de proposer des services de SVOD inclus dans une offre télécom.

Cependant, la formule a bien évolué depuis, avec des ajouts et des changements très notables, toujours dans une optique de proposer une Freebox complète. Univers Freebox vous propose ainsi un retour sur les trois ans de vie de cette offre.

Une Keynote mémorable

Le 4 décembre 2018 au matin, Univers Freebox et d’autres médias étaient sur le pied de guerre devant le siège de Free, prêts à assister à la Keynote de l’opérateur. La conférence était d’ailleurs diffusée en direct sur YouTube, permettant à tous les Freenautes et les curieux de techs de découvrir la nouvelle box. Une fois les journalistes installés, les lumières s’éteignent puis Xavier Niel entre sur scène. Il présente alors deux Freebox, la Freebox One mais surtout… la Freebox Delta.

Le design est surprenant, mais les fonctionnalités le sont encore plus. Le player est en fait une enceinte connectée, mais aussi un système de son conçu avec le fabricant Devialet spécialisé dans les enceintes haut de gamme. Autre nouveauté notable concernant ce player : l’abonné en est le propriétaire. Lors de la souscription à l’offre, on achète le player, on ne le loue pas.

Outre l’aspect du player, Free continue d’éblouir avec les services proposés par sa Freebox. L’opérateur est en effet le premier à proposer une fibre 10G, ainsi qu’une agrégation 4G + xDSL permettant de booster les débits des abonnés n’étant pas fibrés. La Freebox Delta embarque également deux assistants vocaux, Alexa et un assistant développé directement par l’opérateur : Ok Freebox. La nouvelle box fait également office de centrale domotique et propose un système de sécurité intégré, avec alarme. Et enfin, cerise sur le gâteau, l’abonnement Netflix Essentiel est inclus dans l’offre Freebox Delta, mais aussi pour la Freebox One.

La keynote se termine et les articles pleuvent alors, la Freebox Delta est enfin lancée. La hype est telle que le site de l’opérateur crashe face à l’afflux des nouveaux abonnés, obligeant l’opérateur à suspendre les souscriptions pour les Freebox Delta et One. Les journalistes présents sur place bataillent pour avoir une intervention de Xavier Niel ou un commentaire. Univers Freebox avait pu d’ailleurs échanger avec le fondateur de Free à cette occasion. Voici un extrait de l’interview que vous pouvez retrouver sur notre chaîne YouTube.

A la fin de la journée, Univers Freebox avait pu récupérer en avant-première le player Free Devialet, nous avions d’ailleurs twitté notre joie une fois dans le train du retour.

Une offre qui évolue au fil du temps

La force de cette Freebox est la volonté de Free de faire en sorte qu’elle reste cohérente avec son positionnement haut de gamme. L’opérateur a d’ailleurs du s’adapter dès le lancement de son offre. En effet, si le lancement a été un évènement et que les premières impressions étaient bonnes, l’offre a tout de même été modifiée très rapidement. Notamment concernant les frais de mise en service très élevés au lancement de la Freebox Delta dû à la présence du pack sécurité et du disque dur intégrés dans l’offre. Les abonnés ont exprimé leur colère sur le sujet et Free a dû réagir, en changeant les modalités de l’offre et en proposant ces deux équipements comme des options, permettant d’alléger la première facture des abonnés.

L’opérateur a également été contraint de revoir ses frais de migrations. Initialement offerts aux anciens abonnés de plus de 8 ans, Free a revu cette période d’ancienneté à la baisse en offrant ces frais aux abonnés Free depuis plus de 5 ans. Un mois après, Free a d’ailleurs remboursé tous les premiers abonnés s’étant vu facturer ces frais de mise en service et de migration lors du lancement. L’opérateur a également accusé d’importants retards de livraisons, notamment pour les abonnés ayant demandé une migration.

De même, certains avaient envie de la fibre 10G ou de l’agrégation 4G+xDSL, mais pas forcément d’acheter le player Free Devialet et la demande fut telle que Free a lancé en urgence son offre Freebox Delta S, permettant de bénéficier des débits boostés de la Freebox Delta, sans les avantages proposés par le player haut de gamme.

Mais l’opérateur ne s’est pas arrêté là. Il a par exemple été le premier FAI à proposer un abonnement Amazon Prime et tous ses services inclus au sein de son offre, en octobre 2019, peu de temps après avoir intégré les machines virtuelles, ouvrant la voie à de nouveaux usages pour les abonnés les plus technophiles.  Mais l’une des plus grosses évolutions pour la Freebox Delta est venue avec l’arrivée d’une toute nouvelle Freebox : la Freebox Pop lancée en été 2020.

En marge du lancement de cette toute nouvelle offre plus accessible, Free créait une toute nouvelle offre rendant la Freebox plus accessible sans perdre son positionnement haut de gamme, en combinant le server ultra-puissant de la Delta et le player Android aux nombreuses applications de la Freebox Pop, sans obligation d’achat, contrairement au Player Devialet dont le coût pouvait faire réfléchir à deux fois de potentiels abonnés. Free marquera d’ailleurs le coup un an plus tard en proposant également la possibilité d’opter pour une Apple TV mini 4K comme player principal, cette fois à l’achat mais pour un prix largement revu à la baisse par rapport aux tarifs d’Apple.

Cette diversification de l’offre rend en effet non seulement l’abonnement moins onéreux mais offre également une plus grande variété de choix pour l’abonné au niveau des usages. Certains services étant en effet absents du player Devialet. Les abonnés Freebox Delta sont également les seuls, en dehors des adeptes de l’offre Pop, à pouvoir bénéficier d’un répéteur WiFi gratuit sur demande. Sans compter également la possibilité d’accéder à Oqee sur tous les supports compatibles, contrairement aux abonnés Freebox Révolution et mini 4K qui, pour leur part, devront parfois opter pour une option multi-TV pour accéder à certaines versions de l’interface TV de Free.

Le player a également été amélioré au fil des mises à jour pendant trois ans. On peut notamment noter l’intégration récente de Disney+ dans l’interface de la Freebox Delta, sous forme d’option, très attendue depuis le lancement du service de SVOD. On peut également penser à la compatibilité avec le dolby Atmos implémentée via une mise à jour logicielle installée en juillet 2021.