Test du Xiaomi 11T disponible chez Free Mobile : le même avec quelques concessions

Test du Xiaomi 11T disponible chez Free Mobile : le même avec quelques concessions

Après vous avoir proposé le test du Xiaomi 11T Pro, Univers Freebox vous livre aujourd’hui celui du Xiaomi 11T. La formule reste intéressante, mais avec quelques concessions, dont la charge ultra rapide.

Avant de passer au test, voici les principales caractéristiques techniques du Xiaomi 11T qui coûte 569 euros au comptant chez Free Mobile pour une configuration 8 + 128 Go. On peut également l’obtenir pour 16,99 euros par mois dans le cadre de l’offre Free Flex.


Fiche technique du Xiaomi 11T Pro : 


-  Processeur : octa-core jusqu’à 3,0 GHz (chipset MediaTek Dimensity 1200)

-  Mémoire vive : 8 Go en LPDDR4x


-  Écran : dalle AMOLED 6,67 pouces avec une définition 2 400 x 1 080 pixels
et un taux de rafraîchissement 120 Hz et un taux d’échantillonnage tactile 480 Hz

-  Audio : double haut-parleur stéréo

-  Stockage : 128 ou 256 Go en UFS 3.1, non extensible par MicroSD


-  Gestion SIM : deux logements Nano-SIM (Nano-SIM dans la tranche inférieure)

-  Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B13/B17/B18/B19/B20/B26/B28/
B32/B38/B40/B41/B42/66

-  Compatibilité 5G : n1/n3/n5/n7/n8/n20/n28/n38/n40/n41/n66/n77/n78


- Triple capteur photo au dos :
108 + 8 + 5 Mégapixels (principal + ultra grand-angle 120 degrés + macro)

-  Capteur photo à l’avant : 16 Mégapixels dans un poinçon centré


-  Prise casque 3,5 millimètres : non

-  Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-  Support Wi-Fi : version Wi-Fi 6

-  Connectivité Bluetooth : version 5.2

-  NFC : oui


-  Batterie : 5 000 mAh non amovible

-  Recharge filaire : support de la charge 67 Watts (chargeur fourni)

-  Recharge sans-fil : non


-  Système d’exploitation : Android 11 avec l’interface One MIUI 12.5.6


-  Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale
ou lecteur d’empreintes digitales sur la tranche droite

-  Patchs de sécurité installés durant notre test : septembre 2021


-  Dimensions :  164,1 x 76,9 x 8,8 millimètres

-  Poids : 203 grammes


- DAS tête :  0,554 W/kg

- DAS tronc : 0,954 W/kg

- DAS membres :  1,930 W/kg


Un smartphone haut de gamme

Comme le Xiaomi 11T Pro testé précédemment, le Xiaomi 11T est un smartphone assez imposant. Cela s’explique par l’écran 6,67 pouces et la batterie 5 000 mAh à bord.

Le dos brillant façon “miroir” ou “métal brossé (selon l’angle) attire l’œil, mais également les traces de doigt. Maniaques, vous voilà prévenus.

Entre les mains, le Xiaomi 11T n’est pas le plus léger avec ses 203 grammes sur la balance ni le plus fin avec ses 8,8 millimètres d’épaisseur.

On peut toutefois noter les bordures arrondies, la coque douce et le bloc photo dorsal plutôt bien intégré. Tous ces aspects rendent le Xiaomi 11T assez agréable en main, à condition bien évidemment d’aimer les smartphones grand format et d’avoir les mains adaptées.

Écran 120 Hz et double haut-parleur stéréo

Le Xiaomi 11T embarque le même écran AMOLED 6,67 pouces Full HD+ 120 Hz qui nous avait déjà convaincus sur le Xiaomi 11T Pro et qui apparait vite confortable pour la vidéo ou le jeu. On peut en revanche déplorer ce poinçon pour la caméra frontale, que l’on aurait aimé réduit et excentré pour sortir plus facilement du champ de vision à ce moment-là. Comme à l’accoutumée, vous pourrez ajuster les couleurs et le taux de rafraîchissement depuis les paramètres système.

Des fonctions telles que le mode sombre, le mode lecture et le mode anti-scintillement viendront améliorer l’expérience selon les scénarios d’usage.

Le Xiaomi 11T propose un double haut-parleur stéréo avec un rendu puissant, dynamique, clair et sans saturation désagréable à fort volume. Ce smartphone peut ainsi faire office d’enceinte d’appoint dans une petite pièce. Pour la partie audio, oubliez en revanche le mini-jack. Il faudra ainsi passer par l’USB-C ou le Bluetooth pour connecter vos périphériques audio type casque, écouteurs ou enceinte portable.

Un capteur 108 Mégapixels

Quatre, c’est le nombre de capteurs photo embarqués dans le Xiaomi 11T, avec trois modules 108, 8 et 5 Mégapixels au dos, et un module 16 Mégapixels à l’avant. Sur le terrain, l’expérience est plus que satisfaisante, y compris lorsque la lumière vient à manquer. Il faudra juste ne pas être trop exigeant pour la partie zoom, en raison de l’absence d’un capteur dédié. Cette partie photo conviendra au plus grand nombre dans la plupart des situations.

Une photo en partant de l’ultra grand-angle jusqu’au zoom 10x, avec du brouillard ce jour-là :

Deux photos avec le mode macro (“Super Macro”, dans le menu Hamburger en haut à droite) :

Une photo avec du flou d’arrière-plan (“Portrait” dans la ligne d’options en bas) :

Une photo avec le mode 108 Mégapixels (“Plus/108M”), là aussi du brouillard ce jour-là :

Deux photos de nuit avec leurs versions corrigées par le mode dédié (“Plus/Nuit”) :

Deux selfies avec du flou d’arrière-plan :

Un smartphone 5G

Le Xiaomi 11T fonctionne sur les réseaux mobiles 4G et 5G, y compris avec la fréquence 700 MHz chère aux abonnés Free Mobile. Comme à l’accoutumée, nous avons réalisé des mesures de débit à l’aide des applications RNC Mobile et nPerf, disponibles gratuitement sur le Play Store. Les téléchargements, y compris les plus gros (aux alentours de 2 Go), n’ont jamais paru très longs.

Ci-dessous, des débits obtenus en intérieur :

Et d’autres débits, mesurés en extérieur :

Ce Xiaomi 11T en a sous le pied

Avec un SoC MediaTek Dimensity 1200 couplé à 8 Go de RAM, le Xiaomi 11T se montre à l’aise en toutes circonstances, que ce soit avec plusieurs applications ouvertes, au moment d’installer une grosse application ou de charger un jeu avec les options graphismes poussées au maximum. Durant notre test, nous n’avons pas remarqué de chauffe désagréable, même en chargeant un peu la mule.

De son côté, l’outil Disk Speed, disponible sur le Play Store et gratuit, indiquait des débits de 376 Mo/s en écriture et 848 Mo/s en lecture pour la mémoire interne. Des performances bonnes, sans être les meilleures du moment, mais contribuant évidemment à la grande réactivité du Xiaomi 11T. Notez au passage que cette mémoire n’est pas extensible à l’aide d’une carte MicroSD. Avec 128 ou 256 Go, il y a toutefois de quoi ne pas être rapidement à l’étroit pour la majorité des utilisateurs.

Un plein rapide, mais moins qu’avec la version Pro

La batterie 5 000 mAh permet d’avoir l’esprit tranquille, même en ne se privant pas spécialement. C’est un réel gage se sérénité au quotidien.

Ci-dessous, un suivi d’utilisation : départ à 15h54 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 9h20 avec 3 %

  • 25 minutes de streaming audio avec le son du smartphone
  • 1 heure et 5 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth
  • 1 heure de YouTube avec les écouteurs Bluetooth
  • 50 minutes de YouTube avec le son du smartphone
  • 20 minutes de jeu avec les écouteurs Bluetooth
  • 15 minutes de jeu avec le son du smartphone
  • Consultations et alertes Gmail / Twitter
  • SMS/MMS
  • Pas mal de surf sur Internet
  • 2 heures et 30 minutes de partage 4G
  • Photos
  • 12 téléchargements, dont 3 gros
  • 10 mises à jour d’applications
  • Benchmark
  • Tests de débit
  • Fonctionnement continu de TousAntiCovid

Contrairement au modèle Pro, le modèle classique fait l’impasse sur la charge 120 Watts et ne propose “que” la charge 67 Watts. Évidemment, un plein se fait très rapidement. Malgré la charge ultra rapide et le chargeur adéquat fourni, on peut toutefois regretter l’absence de la charge en sans-fil, pas essentielle au quotidien, mais toujours bienvenue sur un smartphone haut de gamme.

Ci-dessous, un suivi de charge en filaire très rapide :

  • 15h14 : 15 %
  • 15h19 : 32 %
  • 15h24 : 47 %
  • 15h29 : 61 %
  • 15h34 : 74 %
  • 15h41 : 90 %
  • 15h46 : 96 %
  • 15h54 : 100 %

Android 11 avec l’interface MIUI

Avec le 11T, comme avec le 11T Pro, Xiaomi fournit une interface MIUI basée sur Android 11. Nous sommes d’ailleurs passés de l’interface MIUI 12.5.4 à l’interface MIUI 12.5.6 après une mise à jour.

Celle-ci s’accompagne de quelques applications et jeux préinstallés dans le cadre de partenariats commerciaux : Amazon, Facebook, TikTok, WPS Office, Amazon Music, LinkedIn, AliExpress, PUBG Mobile, Lords Mobile et Netflix. Même s’il ne s’agit pas d’applications exotiques, cela apparait tout de même un peu trop pour un smartphone haut de gamme. Fort heureusement, tout ce petit monde peut être désinstallé.

Elle propose aussi quelques fonctions pratiques, dont :

  • Le choix d’avoir ou non le tiroir d’applications
  • Le mode à une main avec trois diagonales (3,5, 4 et 4,5 pouces)
  • La gestion avancée des gestes et raccourcis
  • La navigation par boutons ou par gestes
  • L’écran scindé
  • La fenêtre flottante
  • Le mode sombre planifiable
  • Le mode lecture planifiable
  • L’extension de la mémoire vive par voie logicielle (3 Go)

Terminons sur la partie sécurité. Durant notre test, nous avions les correctifs de septembre 2021. Aucune mise à jour vers ceux d’octobre ou de novembre n’était disponible jusqu’à la rédaction de ce test. Quant à la reconnaissance faciale et au lecteur d’empreintes latéral, ils ont fonctionné sans aucun souci du début à la fin. Pas de raté et une réactivité exemplaire.


VERDICT

Il fait quelques concessions par rapport à la déclinaison Pro, en étant notamment privé de la charge 120 Watts et du SoC Qualcomm Snapdragon 888. Il en fait aussi par rapport à ce que l’on attendrait sur du haut de gamme, en faisant l’impasse sur la charge sans-fil. Malgré cela, le Xiaomi 11T offre une très bonne expérience sous la barre des 600 euros. Il faudra simplement être adepte des gros gabarits. L’écran 6,67 pouces en fait un parfait compagnon pour le multimédia et la batterie 5 000 mAh assure une autonomie vraiment confortable. Mais ces deux caractéristiques pèsent aussi dans la poche.