Free Mobile : un maire déjà prêt à défendre la future antenne

Free Mobile : un maire déjà prêt à défendre la future antenne

Pragmatique concernant les besoins de couverture mobile, un maire estime avoir pris les précautions avec une future antenne Free Mobile et se prépare déjà aux éventuelles levées de boucliers.

“Peut-être qu’une association viendra nous voir, mais, d’un autre côté, il faut bien avoir les moyens de se connecter et aussi reconnaître que cela peut représenter de nouvelles ressources”, indique Xavier Coquibus, maire d’Arc-lès-Gray, admettant un “dilemme pour nous”.

Il se trouve en effet qu’un dialogue est engagé entre l’opérateur de Xavier Niel et cette commune du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. “La société Free souhaite installer une antenne relais de téléphonie mobile”, indique en effet l’édile.

Concernant le lieu d’implantation, à savoir en sortie de ville, en direction de Chargey-lès-Gray, Xavier Coquibus explique avoir pris des précautions. “L’avantage est qu’on est, à cet endroit, assez éloigné des habitations. Il y a certes le lycée à côté, mais le proviseur nous avait dit que ça ne poserait aucun souci”, assure l’élu. Celui-ci a par ailleurs souligné que seule la conseillère Aurélie Dumain avait manifesté son opposition concernant cette implantation.

D’après le bail de 12 ans signé, Free versera un loyer de 5 000 euros par an à la commune.

Source : L’Est Républicain Vesoul