Xavier Niel pourrait-il prendre le contrôle de La Provence, après le décès de Bernard Tapie ?

Xavier Niel pourrait-il prendre le contrôle de La Provence, après le décès de Bernard Tapie ?

Après la mort de Bernard Tapie, le journal La Provence pourrait finir entre les mains de son second actionnaire, qui n’est autre que Xavier Niel. Le fondateur de Free investit en effet énormément dans le secteur de la presse.

Si Xavier Niel consacre beaucoup de temps à l’opérateur Free qu’il a fondé, son empire s’étend au-delà des télécoms. Le milliardaire a en effet investi dans de nombreux titres de presse, incluant notamment Rue 89 (2014, à travers le Nouvel Obs), le Monde (2010), Les Cahiers du Cinéma (2010), Nice Matin (2019), La Provence (2019), France Antilles (2020) et Paris Turf (2020). Il fait aussi partie des contributeurs de la société des Amis de Mediapart, a investi dans le site Electron Libre et participé au site d’actualité Atlantico à travers le fonds d’investissement Free Minds qu’il détient à 49 %.

Et la question se pose justement concernant une prise de contrôle de La Provence, dont il détient 11 %. En effet, les 89 % restants étaient détenus par Bernard Tapie, récemment décédé. La question d’une cession se posait depuis le 30 avril 2020, lorsque le tribunal de Bobigny avait placé en liquidation judiciaire les sociétés de l’homme d’affaires. La Provence avait d’ailleurs été racheté par Bernard Tapie en 2013, lorsque l’ancien propriétaire Philippe Hersant voulait calmer les créanciers après des années de mauvaise gestion. Xavier Niel était entré au capital en 2019, lorsqu’un groupe belge était sorti sur fond de tensions avec Bernard Tapie.

Si cette entrée au capital avait suscité des interrogations, les rachats successifs de différents titres de presse a levé le voile sur une stratégie de création d’un groupe de presse. Le groupe La Provence pourrait être ainsi être le prochain sur la liste. D’autant plus que l’affaiblissement sur fond de crise sanitaire et de baisse des investissements publicitaires joue plutôt en faveur de Xavier Niel.

Source : France Inter