Le tribunal de commerce de Fort-de-France valide le rachat de France Antilles par Xavier Niel

Le tribunal de commerce de Fort-de-France valide le rachat de France Antilles par Xavier Niel

Le tribunal de commerce de Fort-de-France (Martinique) a validé mardi 17 Mars 2020 l’offre de reprise de Xavier Niel, qui va pouvoir reprendre France-Antilles, le seul quotidien de Martinique, Guadeloupe et Guyane, mis en liquidation fin janvier 2020.

La société NJJ, holding personnelle de Xavier Niel, a proposé début Mars de reprendre les trois éditions du quotidien, et de garder 126 des 235 salariés du groupe, avec pour objectif de pouvoir redémarrer les éditions le 1 avril 2020.

Un projet estimé à 8 millions d’euros

La société NJJ a indiqué vouloir conserver une édition quotidienne de l’édition papier, mais pourrait réduire sa pagination. Aux Antilles, elle prévoit de centraliser l’impression en Guadeloupe et le transport des journaux par avion ou bateau jusqu’en Martinique. Pour la Guyane, la sous-traitance de l’impression et de la diffusion est envisagée, mais l’offre serait uniquement digitale dans un premier temps. NJJ souhaite aussi renforcer l’offre numérique du journal, mais aussi développer l’activité événementielle du groupe, via l’organisation de festivals ou de concerts.

la société NJJ a mis sur la table 3,5 millions d’euros, le reste provenant d’un prêt du Fonds de développement économique et social ainsi que de financements publics (subventions du ministère de la Culture et des « collectivités territoriales de Guadeloupe et de Martinique »).

Une décision qui a réjoui la ministre de L’outre-mer, car selon cette dernière, “Cela permettra aux habitants de retrouver une presse quotidienne régionale de qualité. Défendre et préserver une presse libre et plurielle, c’est défendre la vie démocratique !”