Après Google, la Wi-Fi alliance coupe temporairement les ponts avec Huawei

Après Google, la Wi-Fi alliance coupe temporairement les ponts avec Huawei

Huawei perd de plus en plus d’alliés après le décret du gouvernement américain imposant l’arrêt des négociations des entreprises américaines avec le fabricant. Après la firme de Mountain View, c’est dorénavant le cas pour le consortium de la Wi-Fi Alliance. 

Une décision qui nuit cependant plus au fabricant chinois qu’à ses utilisateurs. La Wi-Fi Alliance est un regroupement d’entreprises dont Apple, Intel, Qualcomm et Broadcom par exemple, qui teste et certifie les appareils compatibles avec les standards sans-fil. 

Le consortium a ainsi déclaré « La Wi-Fi Alliance se conforme pleinement à la récente ordonnance du département américain du commerce (…) et a temporairement restreint la participation de Huawei Technologies aux activités de la Wi-Fi Alliance ». Un retrait temporaire, qui empêchera ainsi Huawei de participer aux débats sur l’évolution du Wi-Fi. Une perte d’influence pour la firme de Shenzhen donc, mais les utilisateurs peuvent rester tranquilles : les smartphones du fabricant pourront toujours proposer le Wi-Fi, tant les anciens modèles que les nouveaux. 

Comme annoncé par la Wi-Fi Alliance, Huawei n’est écarté que "temporairement" du consortium, sans pour autant connaître la durée de cette mise à l’écart. La firme chinoise a pour l’instant des choses plus urgentes à régler, notamment son retrait de la licence Android par Google qui montre déjà ses premiers effets

Source : 01net