En 2021, à fond la fibre sur les RIP

En 2021, à fond la fibre sur les RIP

L’année 2021 s’annonce particulièrement prolifique pour les RIP, avec un rythme soutenu pour le déploiement des prises raccordables, malgré des territoires un peu en retrait.

“Le nombre d’abonnements en fibre optique progresse de 4,1 millions en un an, dont un million au cours du 2e trimestre”, tel était le bilan positif dressé l’Arcep dans son observatoire du marché du haut et du très haut débit fixe pour le second trimestre 2021. Fin juin 2021, le nombre d’abonnés fibre s’élevait à 12,4 millions, soit 75% du nombre total d’abonnements à très haut débit, et 27 millions de locaux étaient éligibles, soit une hausse de 30 % en un an.

L’accent mis sur les Réseaux d’Initiative Publique n’est pas étranger à ce constat. 1,5 million de prises ont été déployées durant les trois mois, dont 850 000 locaux ont été rendus éligibles en zone d’initiative publique, soit 95 % de plus que sur la même période un an auparavant. Environ 550 000 locaux ont été rendus éligibles en la zone d’initiative privée.

“2021, l’année des RIP !”

“2021, l’année des RIP !“, se félicite d’ailleurs l’Avicca, association représentant les collectivités actives dans l’aménagement numérique de leur territoire. “En un seul trimestre, les RIP auront déployé plus de prises FttH que durant toute l’année 2018”, explique-t-elle, tout en rappelant les nombreuses prises fibre optique à déployer en zone d’initiative publique.

Il reste environ 4 millions de prises à construire sur les RIP d’ici 2025, parmi lesquelles les plus complexes et les plus coûteuses. Et d’expliquer que ces prises “consomment 9 fois plus de supports aériens et 2 fois plus de génie civil que celles à la charge des seuls opérateurs privés”.

Croissances à deux chiffres pour certains départements

L’année 2021 s’annonce particulièrement prolifique pour les RIP dans les départements de l’Essonne, du Gard, de la Haute-Garonne, de la Marne, du Tarn-et-Garonne, du Vaucluse et de la Vienne, avec des croissances à deux chiffres. Même si elle considère que tous les voyants sont au vert, l’Avicca souligne le fait que “certains territoires restent parfois encore un peu en retrait”.

Axione, l’opérateur d’infrastructures avec le plus de prises

L’Avicca souligne la grande contribution d’Axione, côté opérateurs d’infrastructures, avec “bientôt 1,7 million de prises FTTH à son actif”. Altitude, Orange, SFR, Covage et TDF ne sont pas en reste avec des rythmes trimestriels de 250 000, 168 000, 129 000, 70 000 et 43 000 prises.