BFMTV s’empare de chaînes locales pour lancer deux nouvelles déclinaisons en 2022

BFMTV s’empare de chaînes locales pour lancer deux nouvelles déclinaisons en 2022

La première chaîne d’info en continu française va poursuivre sa régionalisation. Dans son viseur, l’est et l’ouest de la France. Une chaîne aurait déjà été achetée, un second rachat devrait suivre prochainement.

BFM Business veut rivaliser avec France 3 et faire mieux beaucoup mieux que Vià. Pour y arriver, la chaîne peaufine le maillage de son réseau d’antennes locales. Après BFM Paris, Lyon, Grand Lille, Grand Littoral, DICI Haute-Provence et Alpes-du-Sud ou encore plus récemment BFM Nice,Toulon et Marseille, Altice Media “travaille au lancement de deux autres chaînes dans l’ouest de la France et dans le Grand-Est ce qui nous amènera en 2022 à dix chaînes locales”, a fait savoir en juillet dans les lignes du JDD Arthur Dreyfuss, le tout nouveau PDG de cette filiale.

Selon la Lettre de l’audiovisuel, le groupe de Patrick Drahi aurait dans cette optique d’ores et déjà racheté La Chaîne normande (LCN) créée en 2011 à Rouen et avoisinant le million d’auditeurs au premier semestre.

Dans un second temps, Altice Media serait en discussion avancée avec Alsace 20, la chaîne locale du quotidien régional Dernières Nouvelles d’Alsace, basée à Strasbourg. Une fois ces rachats finalisés, le groupe pourra procéder au rebranding de ces chaînes et à la mise en place de l’identité visuelle de BFM Régions.

Pour ses déclinaisons, la première chaîne française d’info en continu s’est inspirée du modèle newyorkais d’Altice News 12 Networks,  premier réseau d’infos locales aux États-Unis. Soit du direct articulé autour du trafic, la météo, la qualité de l’air, les bons plans, les informations de services et de proximité.