Free Mobile : davantage de villes avec des pointes à plus de 400 Mbit/s

Free Mobile : davantage de villes avec des pointes à plus de 400 Mbit/s

Notre partenaire RNC Mobile publie la 3e édition de son observatoire des performances du réseau Free Mobile. Toujours plus de villes où les 400 Mbit/s en débit descendant ont été dépassés.

Depuis l’été 2017, l’application RNC Mobile, disponible sur Android via le Play Store, permet d’alimenter une banque de données de mesures de débits. “Nous avons décidé d’exploiter cette base d’informations afin d’évaluer les performances du réseau de Free Mobile et notamment l’effet du lancement de la technologie 5G intervenue fin 2020”, expliquait alors la team RNC lors du lancement d’un nouvel observatoire des performances du réseau Free Mobile en juin dernier.

Elle vient d’ailleurs de publier la troisième édition s’appuyant sur 11 816 mesures et permettant d’avoir un aperçu des performances en août 2021.

Moins de 5G, mais plus de 4G

La part des mesures de débits 5G a atteint les 42,4 % (5 014) en août et celle des mesures de débits 4G les 52,8 % (6 234). À comparer aux 42 % des mesures 5G et 55,4 % de mesures 4G en juin, puis aux 44,3 % des mesures 5G et 51 % de mesures 4G en juillet.

Des proportions finalement assez stables pour la 5G et la 4G au cours des derniers mois. On peut noter une progression des mesures en 3G et en zone grise durant la période, ce qui n’a rien surprenant en été, où bon nombre de Français prennent le large. “On remarquera que les mesures de débit réalisées en 3G (y compris zone blanche) représentaient 9 % des tests en 2018. Elles n’en représentent plus que 6 % en 2019, 2,5 % en 2020 et 1,5 % en 2021 sous l’effet de la quasi-généralisation du 700 MHz”, souligne toutefois l’observatoire.

17 % des utilisateurs à plus de 400 Mbit/s en 5G

D’après les données de RNC Mobile, 17 % des utilisateurs ont réalisé des mesures supérieures à 400 Mbit/s en 5G. 9 % franchissaient les 500 Mbit/s et 1 % parvenaient à franchir les 700 Mbit/s. Pour la grande majorité, la 5G est d’actualité, mais pour l’instant avec un débit inférieur à 400 Mbit/s.

50 % des utilisateurs avec 100 Mbit/s et plus, 6 % avec 400 Mbit/s et plus

Toujours selon les données de RNC Mobile, de manière globale, 4 % des utilisateurs se trouvent dans la classe de débit 0 à 5 Mbit/s, 4 % dans la classe de débit 5 à 10 Mbit/s, 23 % dans la classe de débit 10 à 50 Mbit/s et 19 % dans la classe de débit 50 à 100 Mbit/s. Soit une bonne moitié à avoir droit à 100 Mbit/s et plus. Les utilisateurs pouvant prétendre à plus de 400 Mbit/s représentent une part de 6 %. 3 % ont même été flashés à entre 500 et 700 Mbit/s.

Plus de villes où les 400 Mbit/s sont dépassés

Les communes présentant des débits supérieurs à 400 Mbit/s étaient 204 en mai 2021, puis 249 en juin 2021. Leur nombre atteignait les 331 en août 2021. RNC Mobile fournit d’ailleurs un Top des 25 villes présentant le plus grand nombre de tests répondant à ce critère. Et il n’y a pas seulement de grandes agglomérations dans le lot. Preuve une nouvelle fois que Free Mobile poursuit ses efforts et pas seulement dans les grandes villes.

Pour ceux que cela intéresse, l’observatoire complet est disponible à cette adresse.

Crédit illustration : @tomf1zz