Altice Europe refinance sa dette en utilisant (un peu) la trésorerie d’SFR

Altice Europe refinance sa dette en utilisant (un peu) la trésorerie d’SFR

Après avoir refinancé 2,5 milliards de dollars de dette d’SFR en juillet 2018, Altice annonce aujourd’hui de nouvelles opérations de refinancement.

A l’heure où les marchés font pression sur le groupe de Patrick Drahi pour se désendetter, celui-ci poursuit sa stratégie de cession d’actifs non-stratégiques tout en refinançant sa dette. Altice Europe indique ce matin avoir émis 2,8 milliards d’euros de nouvelles obligations de premier rang à 8 ans à un coût moyen pondéré de 7,9% au niveau de sa holding Altice Luxembourg.

Ainsi, le produit de cette transaction, ajouté entre autres à 500 millions d’euros de trésorerie d’Altice France, seront utilisés par la holding pour rembourser une partie de ses obligations 2022, fait savoir un communiqué. Restera alors encore environ 1 milliard d’euros dû.

En parallèle, Altice Europe compte utiliser 1,0 milliard d’euros une nouvelle fois en provenance de la trésorerie de SFR pour racheter partiellement ses 1 250 millions d’euros d’obligations 2024. "Cette opération de refinancement renforce le profil de liquidité d’Altice Europe", assure le groupe de Patrick Drahi. A l’issue de ces opérations, la maturité moyenne de la dette d’Altice Europe passera de 6,0 à 6,5 ans pour un coût moyen pondéré stable à 5,7% Le total des économies d’espèces pour ces transactions dépasse 110 millions par an.

"Nous continuons à bénéficier d’un solide soutien des marchés obligataires pour mettre en oeuvre notre stratégie et atteindre nos objectifs de croissance des revenus et des cash flow pour 2019. Cette opération de refinancement démontre l’engagement d’Altice Europe à gérer de manière proactive ses engagements à travers ses structures en améliorant considérablement son échéancier, mais aussi en réduisant son endettement brut et ses coûts décaissés annuels », a indiqué le directeur financier d’Altice Europe, Malo Corbin