Orange met fin à sa Femtocell, UFC-Que Choisir y voit “un retour en arrière pour des milliers d’abonnés”

Orange met fin à sa Femtocell, UFC-Que Choisir y voit “un retour en arrière pour des milliers d’abonnés”

Adieu au mini-réseau 3G pour passer des appels avec son mobile en cas de mauvais couverture chez soi pour les abonnés Orange. Il faudra passer par les appels en WiFi. A condition d’avoir un terminal compatible.

“La Femtocell 3G est devenue obsolète, le service s’est arrêté définitivement le 21 aout 2021”, a récemment informé Orange. Pour justifier cette décision, l’opérateur historique met en avant une couverture réseau mobile en constante amélioration, plus de 99% de la population capte sa 4G, mais aussi la restitution d’une partie de ses fréquences 2100 MHz ainsi que l’adoption de la fonctionnalité pratique Appel Wi-Fi intégrée “dans de nombreux mobiles” (voir la liste) en cas de couverture insuffisante à l’intérieur du domicile. De quoi passer et recevoir des appels en connectant son mobile à un réseau Wi-Fi.

Au total, 160 000 abonnés sont concernés par la fin de ce service gratuit qui consistait à brancher un boîtier à la Livebox afin de bénéficier d’un mini-réseau 3G au sein des logements. Mais l’UFC Que-Choisir y voit déjà “un retour en arrière pour des milliers de clients”.

De son côté, Orange estime à 20 % le nombre d’utilisateurs s’étant aperçus qu’ils captaient parfaitement après avoir désactivé la femtocell. Pour les autres, il faudra donc se contenter des appels WiFi. Seulement, si l’opérateur assure qu’ils consomment 2 fois moins d’énergie qu’un appel mobile, l’association de consommateurs déplore, remontées d’utilisateurs à l’appui, qu’ils “épuisent rapidement les batteries des téléphones”. Sans oublier que beaucoup de modèles récents n’intègrent pas cette fonctionnalité. De nombreux abonnés devront soit renouveler leur smartphone ou “retourner au fond du jardin ou près de l’église du village pour passer un appel ou envoyer un SMS, et attendre qu’Orange veuille bien installer une antenne mobile près de chez eux”. Voire encore changer d’opérateur.

Pour les détenteurs d’une femtocell, il leur suffit de la renvoyer à Orange pour qu’elle soit recyclée. Pour ceux  n’ayant pas résilié l’option avant la fin de service, l’opérateur leur enverra automatiquement un bon de retour Chronopost en septembre.