My eSIM , service pour gérer facilement ses forfaits à l’étranger, débarque sur Android

My eSIM , service pour gérer facilement ses forfaits à l’étranger, débarque sur Android

Lancé en février dernier, l’application My eSIM permettant de gérer ses forfaits à l’étranger est désormais disponible sur Android.

Fini les discussions interminables chez un opérateur étranger pour obtenir un forfait peu adapté. Le service My eSim : Travel Data plans, issue d’une start-up française soutenue par l’Orange Fab France, permet désormais de télécharger facilement son forfait étranger directement sur son téléphone, grâce à l’eSIM. Après un lancement sur l’App Store en février dernier,

Le principe est simple : grâce à l’application gratuite “My eSIM” disponible sur l’App Store et le Play Store, vous pouvez accéder directement à des offres compatibles eSIM disponibles dans le pays où vous vous rendez. Elle permet ainsi de télécharger facilement votre carte SIM virtuelle sur votre iPhone, sans avoir besoin de se rendre en boutique lors de vos voyages. Le but étant d’éviter le casse-tête de trouver une carte SIM avec un forfait abordable, notamment dans un pays où le français n’est pas courant et où la communication avec les vendeurs peut s’avérer ardue.

Ainsi, en vous rendant par exemple en Thailande, vous pouvez utiliser l’application pour obtenir un forfait à 9.99€ pour 6Go en 4G. Le téléchargement se fait alors “en 2 clics”, et vous êtes connectés dès votre atterrissage. Sur BFM TV, le fondateur de cette marketplace affirme “sélectionner à l’instant T la meilleure offre pour l’utilisateur, donc si il y a un accord plus intéressant sur le moment pour le consommateur, on sera en mesure de proposer un tarif proche du prix local, voire le prix local si l’accord le permet”.

Mais c’est quoi l’eSIM ?

La technologie eSIM désigne une carte SIM directement intégrée au smartphone, à la tablette tactile ou à la montre connectée. Fini la carte SIM à glisser dans un petit tiroir ou à insérer dans un slot après avoir ouvert l’appareil. Celle-ci devient alors “virtuelle”, avec de l’électronique directement intégrée au chipset mobile. Au moment d’utiliser son smartphone, il ne reste qu’à aller dans les paramètres du système d’exploitation pour indiquer l’opérateur et la formule d’abonnement choisis, afin d’ouvrir une nouvelle ligne.