Les promotions dynamisent les forfaits mobiles grand public en France au deuxième trimestre

Les promotions dynamisent les forfaits mobiles grand public en France au deuxième trimestre

Comme chaque trimestre, l’Arcep dévoile son observatoire des services mobiles.

Le nombre de cartes SIM en France progresse pour le quatrième trimestre consécutif, c’est l’un des principaux enseignements du suivi de marché du mobile du régulateur, publié le 5 août.

“Au 30 juin 2021, le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s’élève à 78,9 millions, en croissance de 520 000 cartes en un trimestre et de 1,8 million en un an. Après un deuxième trimestre 2020 de léger recul, en raison de la crise sanitaire et du premier confinement, le nombre de cartes SIM a progressé continûment au deuxième semestre 2020 et cette progression se poursuit sur la première moitié de l’année 2021”, indique l’observatoire.

Au second trimestre, la croissance provient encore une fois majoritairement de celle du marché post-payé (+505 000 cartes), en légère augmentation sur un an. En métropole, “les offres promotionnelles intervenues au cours du trimestre participent au dynamisme du marché”, poursuit l’Arcep. Le nombre de numéros conservés suite à un changement d’opérateurs soit 1,7 million au cours du trimestre, progresse pour sa part fortement  (+53% en un an et +22% par rapport au T2 2019). “De la même manière, le volume de ventes au cours du trimestre sur le segment post-payé augmente de 37% en un an 2020 et de 15% en deux ans”, une évolution positive et un accroissement provenant pour près des deux tiers (65%)  des grands opérateurs dont le parc progresse de 340 000 cartes. Pour rappel, Orange et SFR ont respectivement recruté 142 000 et 105 000 abonnés sur ce segment alors que Free en a perdu 36 000, en attendant les résultats de Bouygues Telecom.

De leur côté, les MVNO  progressent également avec 175 000 cartes supplémentaires durant l’exercice pour un total de 6,6 millions de forfaits et une part de marché à 9,1% (+0,2 point en un trimestre).

Enfin, si le nombre de cartes prépayées n’avait pas progressé depuis le troisième trimestre 2012 à l’exception de fin 2019, il repart aujourd’hui à la hausse (+15 000 contre -505 000 fin juin 2020).