Orange continue de recruter à tour de bras dans la fibre optique et fait mieux dans le mobile

Orange continue de recruter à tour de bras dans la fibre optique et fait mieux dans le mobile

Orange vient de publier ses derniers résultats. L’opérateur historique affiche de bons recrutements dans la fibre, mais également dans le mobile.

“Excellente performance commerciale globalement, avec de fortes ventes d’équipements tirées par la réouverture des boutiques et la 5G”, indique Orange. Ce jeudi 29 juillet, l’opérateur a en effet communiqué ses résultats pour le deuxième trimestre 2021.

En France, le chiffre d’affaires du groupe pour la période s’établit à 4,546 milliards d’euros (contre 4,404 milliards au trimestre précédent), avec 2,695 milliards pour les services aux clients, 1,434 milliard pour les services aux opérateurs et 254 millions pour les ventes d’équipements.

Sur l’ensemble des 6 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires a atteint les 8,95 milliards d’euros, en baisse de 0,5 % sur un an, et l’EBITDAal les 3,181 milliards d’euros, en recul de 2,2 % sur un an.

Dans le fixe, Orange a perdu 285 000 abonnés ADSL au cours du deuxième trimestre 2021, mais gagné 353 000 abonnés fibre optique. Sa base de clients dans le fixe a ainsi progressé de 68 000.

“51 % des ventes FTTH sont de nouveaux clients”, précise d’ailleurs l’opérateur historique, qui signe son quatrième trimestre consécutif à plus de 300 000 nouveaux clients FTTH (+ 360 000 au T3 2020, + 388 000 au T4 2020 et + 385 000 au T1 2021) et comptabilisait ainsi 5,3 millions de clients FTTH au 30 juin 2021 (contre 4,9 millions au 31 mars 2021). 26,1 millions de foyers français sont raccordables à ses offres FTTH.

Côté mobile, la base d’Orange a gagné 142 000 clients (hors M2M). Au cours des trois trimestres précédents, il avait recruté 32 000 abonnés (T1 2021), 87 000 abonnés (T4 2020) et 125 000 abonnés (T3 2021). L’opérateur indique par ailleurs que son réseau mobile 5G, ouvert fin 2020, dessert désormais 520 villes (contre 239 au T1 2021).

Orange dans le rouge

De manière globale, Orange a enregistré un chiffre d’affaires de 20,86 milliards d’euros au cours du premier semestre 2021. En progression de 1,5 % sur un an, il est soutenu par les performances en Afrique et au Moyen-Orient, mais également par les ventes d’équipements. Le groupe a aussi annoncé une perte de 2,76 milliards d’euros au premier semestre. Cela s’explique principalement par une “dépréciation comptable” en Espagne. “C’est l’une de nos forces de pouvoir amortir un choc dans un endroit par une performance dans un autre. C’est ce que l’on voit par exemple en Afrique, qui est sur une croissance exceptionnelle et qui croit beaucoup plus que l’Espagne ne baisse”, a expliqué Ramon Fernandez, directeur général délégué d’Orange.

Source : Le Figaro