Peu transparent, SFR annonce des résultats solides sur le mobile, beaucoup moins sur la fibre et le fixe

Peu transparent, SFR annonce des résultats solides sur le mobile, beaucoup moins sur la fibre et le fixe

Après Orange et Free, c’est au tour de SFR de présenter ses chiffres pour le 2ème trimestre 2021. Bémol, depuis le retrait d’Altice Europe de la Bourse, les performances commerciales ne sont plus détaillées clairement.

Bien difficile de mesurer le réel gain d’abonnés de SFR sur le mobile et sur la fibre, surtout depuis la sortie du marché boursier de sa maison-mère cette année. Si Altice Europe, n’est de facto plus dans l’obligation de publier les résultats trimestriels de l’opérateur au carré rouge, certains chiffres sont à portée de clic bien qu’il soit difficile d’aller plus loin dans l’analyse. En publiant ses résultats financiers très détaillés le 28 juillet dernier, le groupe s’est contenté de distiller seulement quelques bribes d’information sur sa base clients, tout comme au premier trimestre.

Au rang des enseignements, SFR annonce avoir recruté 130 000 abonnés sur la fibre lors du deuxième trimestre contre 220 000 sur les trois premiers mois de l’année. Une performance largement en deçà d’Orange et ses 353 000 nouveaux clients et Free (247 000) surtout que “la base de clients fibre pour la France comprend les clients FTTH, FTTB et 4G Box et exclut la vente en gros en marque blanche”, indique l’opérateur. Sur le fixe, la filiale d’Altice cale aussi avec la perte de 3000 abonnés.

Après avoir sorti la calculatrice tout se basant sur les chiffres de l’opérateur, les performances sur le mobile apparaissent en revanche plus solides avec un gain de 105 000 abonnés. Ce chiffre comprend les abonnés mobiles en nombre net de lignes ou de cartes SIM activées sur le réseau mobile et exclut les M2M.

Lors du trimestre précédent,  les résultats de l’opérateur sur ce segment ont rimé avec le non-sens, sa base d’abonnés est alors passée soudainement en l’espace de trois mois de 15,962millions de clients B2C en prépayés et forfaits à 18,054 millions, laissant entendre un bond de 2 millions de clients.

En attendant les résultats de l’activité commerciale de Bouygues Telecom, Orange se démarque pour l’heure au second trimestre avec 142 000 nouveaux clients alors que Free en perd 36 000 à cause de son talon d’Achille, son forfait à 2€. Et ce malgré la poursuite de sa montée en gamme.

Côté finances, le chiffre d’affaires total d’Altice France et de toutes ses activités a augmenté de 5.2% en glissement annuel alors que les revenus d’SFR ont grimpé de + 4,1% à 2,530 milliards d’euros. La dette nette totale du groupe de Patrick Drahi s’élève aujourd’hui à 22,4 milliards d’euros.