Reprise des chaînes RMC et BFM : Altice-SFR ne dénonce plus un piratage de Free mais s’estime maintenant discriminé

Reprise des chaînes RMC et BFM : Altice-SFR ne dénonce plus un piratage de Free mais s’estime maintenant discriminé

Le 5 avril dernier, Alors qu’Altice-SFR avait souhaité couper le signal des chaînes BFM TV, RMC Découverte et RMC Story sur la Freebox, Free les avait aussitôt réintégrées, en reprenant le signal sur la TNT ou le satellite, puisque ce sont des chaînes gratuites. Le groupe de Patrick Drahi avait alors réagit en accusant Free de "pirater" ce signal et en annonçant que "les chaînes prennent évidemment toutes les mesures juridiques, réglementaires et judiciaires adaptées face à cette situation illégale"

Mais Free assure être dans son bon droit et brandit l’article 1.1 de la convention des chaînes de la TNT avec le CSA qui stipule qu’elles ont obligation d’être reprises sur les réseaux ADSL et fibre. En clair, Altice-SFR ne peut pas s’opposer à la reprise de ses chaînes gratuites de la TNT.

Depuis, Altice a visiblement changé de stratégie. Invité du «Buzz Média» du Figaro, Alain Weill le PDG de SFR, n’accuse plus Free de pirater son signal, mais se dit victime de dsicrimination. "Free comme Orange rémunèrent les chaînes du groupe TF1 et M6 pour un service global qui comprend le linéaire et les services associés. Nous souhaitons discuter le même contrat. C’est pour cela que nous avons saisi le CSA. Il y a une sorte de discrimination dont nous sommes victimes. Je suis convaincu que l’intérêt des distributeurs est de consacrer plus d’argent aux contenus." 

Pour Alain Weill, " dans quelques années, tous les villages français seront fibrés. Il n’y aura plus d’un côté les chaînes de la TNT et de l’autre celles du câble et du satellite. Toutes devront être rémunérées demain par les distributeurs car elles apportent des services à forte valeur ajoutée. Sur une chaîne comme RMC Découverte, on estime que d’ici à cinq ans, 50 % de l’audience se fera en replay. Même pour une chaîne d’information, le replay est important et nous faisons évoluer la ligne éditoriale de BFMTV pour avoir des programmes spécifiques, premium, qui seront réservés au replay ou diffusés en avant-première sur ses services associés." Reste donc maintenant à attendre la décision du CSA