Enchères pour les fréquences 5G : seuls Free, Bouygues, Orange et SFR pourront y participer

Enchères pour les fréquences 5G : seuls Free, Bouygues, Orange et SFR pourront y participer

La France réservera les fréquences de la 5G aux opérateurs Bouygues, Free, Orange et SFR. Les industriels seront en effet exclus du processus d’attribution prévu en fin d’année.

Fin janvier, le gouvernement a annoncé que les enchères pour l’attribution des fréquences de la 5G interviendront dans le courant de l’automne 2019. À l’occasion d’une interview accordée au quotidien Le Monde, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État chargée des télécoms, a révélé une nouvelle info à propos du processus.

Pas question d’inclure les industriels dans la partie, comme en Allemagne, où une partie des fréquences de la 5G leur est réservée. En France, les opérateurs télécoms auront en effet la priorité. Bouygues, Free, Orange et SFR seront ainsi les seuls à participer aux enchères. Pour autant, les acteurs extérieurs au milieu des télécoms ne seront pas totalement oubliés. Selon Agnès Pannier-Runacher, si aucune demande claire n’a été formulée, le gouvernement s’assurera qu’ils puissent accéder à la 5G « dans de bonnes conditions ». Rien d’étonnant, sachant que la 5G s’annonce prometteuse en termes d’usages dans le domaine de l’industrie, mais également de la ville connectée. Elle apportera bien plus que de meilleurs débits au grand public.

Source : Le Monde