Axione devient le premier opérateur d’infrastructures à accueillir Orange, Free, SFR et Bouygues etc, sur ses réseaux fibre

Axione devient le premier opérateur d’infrastructures à accueillir Orange, Free, SFR et Bouygues etc, sur ses réseaux fibre

Une première en France synonyme d’avancée pour le Plan France Très Haut Débit.

Avec l’arrivée d’Orange il y a quelques jours, Axione devient le premier opérateur d’infrastructure en France à accueillir tous les fournisseurs d’accès internet grand public, qu’ils soient nationaux ou régionaux, sur les réseaux d’initiative publique exploités. Dans le détail, ont déjà signé un accord avec Axione, Free, Bouygues Telecom, SFR, Coriolis, K-Net, Nordnet, Ozone et Vidéofutur.
 
Ces partenariats s’appliquent à tous les RIP exploités par Axione dans le cadre de délégations de service public. En France, l’opérateur est "titulaire de 20 contrats publics ou privés qui représentent 6 millions de prises minimum, soit environ 13 millions d’habitants", fait-il savoir.
 
Il s’agit d’une étape importante dans le déploiement des réseaux FTTH ouverts sur l’ensemble du territoire national : "cela marque une avancée significative du Plan France Très Haut Débit, lancé par l’Etat en 2013 avec l’appui de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), qui ont accompagné la mutualisation et l’ouverture de ces infrastructures." 
 
Pour rappel, Free a signé avec Axione le 16 juin 2017 un contrat-cadre d’approvisionnement lui permettant de proposer son offre FTTH sur tous les RIP opérés par l’opérateur. Finalement, il aura fallu attendre septembre 2018 pour voir l’opérateur de Xavier Niel proposer ses offres FTTH sur un premier RIP d’Axione, celui des Hauts-de-France baptisé THD 59/62.
 
Filiale de Bouygues, Axione est ambitieux. Son objectif, est de devenir un leader dans l’investissement, le déploiement, la maintenance et l’exploitation des infrastructures très haut débit fixes et mobiles en France et à l’international". Pour ce faire, l’opérateur a officialisé en février une prise de participation minoritaire dans son capital à hauteur de 49 % de son partenaire Mirova (Natixis) via ses fonds d’infrastructures généralistes afin de se donner les moyens de se développer. 

Acteur majeur du Plan France Très Haut Débit, Axione opère dans le cadre des réseaux d’initiative publique, et développe des projets d’infrastructures fibre optique mutualisées en zones rurales. Fin 2018, Axione et Mirova ont d’ailleurs étendu ce modèle aux plus grandes villes françaises avec la création de l’opérateur d’infrastructures FTTH CityFast.