Orange, Free, SFR et Bouygues : les revenus des opérateurs télécoms stables dans le mobile et en recul dans le fixe

Orange, Free, SFR et Bouygues : les revenus des opérateurs télécoms stables dans le mobile et en recul dans le fixe

D’après le dernier observatoire du marché des télécoms publié par l’Arcep, celui pour le quatrième trimestre de l’année 2018, les revenus des opérateurs étaient stables dans le mobile et en recul dans le fixe.

L’Arcep a récemment publié son observatoire du marché des télécoms pour le quatrième trimestre 2018. On y apprend notamment que les opérateurs ont peu recruté dans le mobile en fin d’année dernière et que les abonnés Bouygues, Free Mobile, Orange et SFR ont consommé 1 milliard de Gigaoctets en l’espace de trois mois. Mais on découvre également les revenus des opérateurs télécoms dans le fixe et dans le mobile.

Dans le fixe, les opérateurs télécoms ont ainsi vu leurs revenus reculer de 3,2 % par rapport au même trimestre de l’année 2017. Ces revenus atteignaient en effet 4,205 milliards d’euros HT, contre 4 346 milliards un an auparavant. Un client tripleplay (Internet + téléphonie + télévision) rapporte en moyenne 32,9 euros HT.

La baisse dans le fixe est causée principalement par les offres Internet fixe bas débit, dont les revenus sont en repli de 11,5 %. Les opérateurs tirent d’ailleurs 70 % de leurs revenus (2,9 milliards d’euros HT) des offres Internet fixe haut et très haut débit.

Concernant le mobile, ensuite, les revenus des opérateurs télécoms s’élèvent à 3,3 milliards d’euros HT, en léger recul de 0,3 %. Assez stables, en somme. Ce sont surtout ceux générés par les offres prépayées qui reculent. La baisse entre les quatrièmes trimestres 2017 et 2018 atteint en effet les 13,2 %. Les nombreux forfaits sans engagement, pas forcément coûteux (surtout dans le cas des promos), leur ont fait perdre beaucoup d’intérêt.