Forfaits mobiles : les opérateurs n’ont pas beaucoup recruté fin 2018, selon les chiffres de l’Arcep

Forfaits mobiles : les opérateurs n’ont pas beaucoup recruté fin 2018, selon les chiffres de l’Arcep

 

L’Arcep vient de publier son dernier observatoire du marché des télécoms, celui couvrant le quatrième trimestre 2018. Il révèle notamment que les opérateurs n’ont pas beaucoup recruté dans le mobile. On découvre également une bonne proportion de forfaits mobiles couplés à une offre fixe.

Au 31 décembre, l’Arcep comptabilisait ainsi 75,6 millions de carte SIM en service. Par rapport au même trimestre de l’année précédente, cela représente une augmentation de 1,3 %. Les offres de type post-payée ont progressé de 3,4 %, pendant que les offres prépayées ont reculé de 11,4 %.

On apprend enfin qu’au cours du quatrième trimestre 2018, 6 cartes SIM sur 10, soit 47,7 millions, ont fonctionné sur un réseau mobile 4G. La proportion atteint plus précisément les 63 %, en progression de 7 points sur un an. Notez d’ailleurs que seules les personnes ayant un forfait et un terminal compatible 4G sont comptabilisées.

Autre enseignement de cet observatoire de la téléphonie mobile : 20,1 millions de forfaits mobiles, soit près de 3 sur 10, sont couplés à une offre Internet fixe, dans le cadre de la convergence mobile qui permet de profiter de services supplémentaires et de remises. Sur 12 mois, leur nombre a progressé de 2,3 %.

Si l’on s’intéresse plus particulièrement aux cartes SIM dédiées exclusivement à la data, celles à bord d’une tablette tactile ou d’un ordinateur portable, le recul sur un glissement de 12 mois atteint les -1,7 %. Au 31 décembre, leur nombre était de 3,4 millions, soit 5 % du total des cartes SIM. Dans le détail, le nombre de cartes SIM en post-payé a progressé de 4,6 %, tandis que le nombre de cartes en pré-payé a reculé de 27,1 %.