Bon débit internet : la fédération InfraNum salue le lancement du dispositif « cohésion numérique des territoires » pour les foyers isolés

Bon débit internet : la fédération InfraNum salue le lancement du dispositif « cohésion numérique des territoires » pour les foyers isolés

<>

InfraNum se félicite du lancement opérationnel par le 1er ministre Édouard Philippe du dispositif « Cohésion numérique des territoires » le mois dernier.

Afin de favoriser la pénétration des solutions hertziennes et répondre à la nécessité d’accès au très haut débit pour tous, l’Etat a mis en place comme prévu un guichet "Cohésion numérique" doté de 100 millions d’euros qui permettra un soutien direct à l’équipement des utilisateurs isolés. L’objectif, est de venir en aide aux foyers les plus isolés. Elle se concrétise par un chèque de 150 euros destinés à près d’1,5 million de ménages, les plus isolés géographiquement afin qu’ils puissent s’équiper d’une des technologies permettant d’avoir accès au très haut débit.

Saluant la mise en place de ce dispositif, la fédération des industriels des RIP annonce aujourd’hui s’être mobilisée pour que les « futurs oubliés du bon débit » puissent avoir accès au très haut débit grâce aux technologies alternatives tels que le THD radio ou le satellite en alertant dès mai 2018 les pouvoirs publics sur la nécessité d’un mix technologique pour atteindre l’objectif présidentiel d’un bon débit pour tous en 2020.

 "Dès aujourd’hui, ces 6% de foyers sans bon débit peuvent bénéficier d’une aide de l’État de 150€ pour l’équipement, l’installation ou la mise en service d’une offre labélisée cohésion numérique . Ce montant pourra être abondé par les collectivités locales dans le cadre de leurs politiques d’aménagement numérique", fait savoir Infranum et d’ajouter qu "il s’agit d’une excellente nouvelle pour ces Français non encore éligibles à la fibre optique. Le lancement du dispositif « cohésion numérique » est une étape supplémentaire visant à assurer la pérennité des solutions de THD radio et satellite, technologies alternatives s’inscrivent parfaitement dans le plan France Très Haut Débit."

Au yeux de Régis Beaudoin, directeur du Plan France très haut débit, à ce jour « la seule solution hertzienne qui passe le 30 Mbps en 2020 de manière certaine est le THD radio ».

InfraNum a réitéré également auprès de l’Arcep sa demande de prolongation de l’ouverture du guichet THD radio jusqu’à fin 2020. Celle-ci doit permettre aux 40 départements, dont le déploiement du THD radio est à l’étude de constituer leurs dossiers et de finaliser leurs demandes de fréquences.