Free ne relance pas la machine sur le mobile, l’opérateur de Xavier Niel a perdu 254 000 abonnés en un an mais…

Free ne relance pas la machine sur le mobile, l’opérateur de Xavier Niel a perdu 254 000 abonnés en un an mais…

 

Comme prévu, Iliad vient de lever le voile sur ses résultats pour le quatrième trimestre et donc pour l’année 2018. Au total, l’opérateur de Xavier Niel a perdu 254 000 abonnés en un an, la faute une nouvelle fois au forfait à 2 euros.
 
L’hémorragie continue. A l’occasion de la présentation de ses résultats annuels, Free annonce discrètement une perte de 94 000 abonnés mobile au quatrième trimestre. C’est le troisième trimestre consécutif pour lequel l’opérateur voit sa base d’abonnés mobile baisser, après une perte de 90 000 lors du T3 et de 200 000 au T2. Une performance commerciale "affectée par un contexte concurrentiel exacerbé en 2018", justifie l’opérateur. Conséquence, la base d’abonnés à l’offre à 2 euros/mois (0 euro/mois pour les abonnés Freebox) continue de diminuer, en recul de près d’un million d’abonnés sur l’année, reflétant la politique de migration des abonnés sur le forfait 4G illimitée (50/100 Go pour les non abonnés Freebox). C’est le seul motif de satisfaction sur ce segment, 722 000 recrutements nets sur le forfait le plus onéreux de l’opérateur et sa "Série Free" ont été enregistrés , soit 7,8 millions d’abonnés à fin décembre.
 
Au 31 décembre 2018, Free comptait 13,4 millions d’abonnés mobiles. L’amélioration du mix d’abonnés continue avec à fin 2018, 58% des abonnés mobile sur le forfait Free 4G illimitée. "La croissance régulière de la base d’abonnés sur ce forfait témoigne de la solidité de la marque Free, de la qualité du réseau propre du groupe, et démontre la pertinence de la stratégie d’enrichissement des offres mobiles", estime enfin l’opérateur. Reste que le chiffre d’affaires sur le mobile est en baisse de 0,2% sur l’année à 2,139 milliard d’euros… A noter que le lancement de l’offre intermédiaire à 8,99 euros/mois pour la première année, a entrainé une amélioration du chiffre d’affaires facturé aux abonnés.
 
 
 

 

Objectifs sur le mobile :

-Déploiement d’environ 2 000 nouveaux sites en 2019 ;

-Part de marché mobile de 25% à long terme. 

 
A voir aussi :