Freezone S'inscrire

Décès de Karl Lagerfeld : France Télévisions lui rend hommage



France Télévisions va rendre hommage styliste allemand Karl Lagerfeld, star planétaire de la mode, directeur artistique de la maison Chanel depuis 36 ans, est mort mardi à l’âge de 85 ans. Il était à la tête de trois marques (Chanel, Fendi et sa griffe éponyme)

 

Mardi 19 Février 2019

-  Les éditions d’informations rendront hommage à Karl Lagarfeld sur France 2, France 3 et France Info 

-  Sur France 5, C à vous reçoit Laurent Allen-Caron, journaliste, auteur et réalisateur, Pour son livre « Le mystère Lagerfeld » aux éditions Fayard.

-  Entrée libre rendra également hommage à Karl Lagerfeld avec « La une » du magazine qui sera entièrement consacrée à la star de la couture

Mercredi 20 Février 2019

Sur France 2 à 22h40 Un jour, un destin « Karl Lagerfeld, être et paraître ». Une collection de documentaires inédits proposée et présentée par Laurent Delahousse

"Sa silhouette est reconnaissable entre mille. Il est connu dans le monde entier. Adulé telle une rock star, il est devenu une icône de la mode, un objet, et un empire à lui seul. En soixante ans de carrière, Karl Lagerfeld a réussi à s’imposer sur la scène de la mode, ce milieu dont il voulait être le roi. Et pour y arriver, il a construit sa légende, pleine de mystères. À son être, il a substitué un paraître, quitte à brouiller les pistes de sa propre histoire. Alors qui est vraiment Karl Lagerfeld, derrière l’évidence des apparences ?

Pas facile de faire témoigner les uns et les autres, dans un milieu où l’on préserve les faux-semblants. Les équipes d’Un jour/un destin ont retrouvé ceux qui l’ont connu aux différentes étapes de sa vie. Ils racontent ce que le couturier a si bien tenté de cacher. Du petit garçon dans une Allemagne traumatisée par la guerre, à sa rencontre avec l’homme de sa vie, le dandy Jacques de Bascher, en passant par son ascension professionnelle avec Chanel, ce portrait de Karl Lagerfeld tente de cerner l’homme derrière le masque."

Jeudi 21 Février 2019

France 3 après le Soir3, Le divan de Marc-Olivier Fogiel 

En février 2015, Marc-Oliver Fogiel recevait Karl Lagerfeld. Karl Lagerfeld, l’homme sans âge, est l’un des créateurs les plus influents du monde. Après une jeunesse assez solitaire passée en Allemagne, il s’installe à Paris sur les conseils de sa mère qui lui aurait dit : « Hambourg est la porte du monde mais ce n’est que la porte ! » Un concours de stylisme où il remporte le premier prix dans la catégorie manteaux l’introduit dans la sphère de la mode. Aujourd’hui ce bourreau de travail partage son temps entre sa marque éponyme, les maisons Chanel et Fendi. Lorsqu’il ne travaille pas, le Kaiser trouve refuge dans sa bibliothèque qui contiendrait près de 300 000 ouvrages. Son catogan poudré, ses lunettes noires, ses fidèles mitaines et sa muse Choupette ont fait de lui un personnage reconnaissable par tous. Lui qui dit ne pas avoir besoin de psychanalyse parce qu’il connait « les questions et les réponses » a accepté de se livrer avec causticité sur le divan. 


publié le 19 février 2019 à 17h44 par La Rédaction
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 28 février 2019 à 23h00

RIP Karl... cry

Posté le 05 mars 2019 à 06h40

Pour Lagerfeld, le luxe, c'était de regarder du porno en buvant du champagne.

Encore un dégénéré de plus.

Posté le 05 mars 2019 à 22h29

Un monument de la mode s'en est allé...

RIP Karl

Posté le 05 mars 2019 à 22h30
Patou69431 a écrit
Je trouve absolument honteux et dégradant pour l'espèce humaine que ce monsieur LAGERFELD donne, programmé dans son testament bien à l'avance, deux ou trois cent mille euros à sa chienne de luxe, sa "muse", comme vous dites, vous, les médias alors qu'il y a tant de clochards, de "sans-domicile-fixe", acronyme inventé sous le septennat de Mitterrand pour banaliser ce phénomène sociétal et faire conditionner, j'oserais même dire faire hypnotiser les cerveaux des passants, dans la rue et des gens économiquement et socialement intégrés dans cette société qui exclut de plus en plus de monde : plus de cent mille jeunes sortent de l'école sans diplôme ni formation chaque année ; "sans-domicile-fixe"  qui font la manche dans la rue, du matin au soir, par ce froid, auxquels ON DONNE DES PIECES EN CUIVRE, dans mon quartier de Lyon-Montplaisir et des milliers d'autres qui dorment sur le trottoir ( on en estime 3000 à Paris, actuellement). Comment mettre au même niveau un homme et un chien ou un chat, même s'il est un animal de compagnie ?

What else ?

Premium

taduarial
Envoyer message
 
11426 points
Posté le 24 mars 2019 à 14h31

aussitôt oublié ou presque malgré une sacrée vie!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.