Freezone S'inscrire

5G : Orange prend ses précautions et teste des équipements réseaux avec Samsung

On ne sait jamais !

A l’heure où les soupçons d’espionnage pèsent sur lui, Huawei se dit prêt à montrer patte blanche en renforçant sa sécurité pour rester sur les marchés 5G. Vigilant, Orange assure ses arrières et teste actuellement à Saint-Ouen en Ile-de-France, "des équipements réseaux 5G produits par Samsung afin de parer à l’éventualité d’une interdiction du fabricant chinois", révèle Challenges.

L’opérateur historique ne semble donc pas vouloir prendre de risque. Pourtant, Orange a déployé récemment plusieurs antennes 5G de Huawei dans la région de Montpellier pour des expérimentations en circuit fermé. Mais pas de quoi s’inquiéter pour son PDG, Stéphane Richard, "il n’y a aucun équipement d’Orange dans le cœur de réseau et dans l’accès radio en provenance de Chine, ni de Huawei, ni de l’autre chinois qui s’appelle ZTE" a t-il fait savoir le mois dernier. Actuellement, les opérateurs se plient déjà à des règles, à savoir ne pas utiliser d’équipement réseau Huawei dans la partie la plus sensible de leur réseau, ne dépasser une proportion de 50 % et ne pas y avoir recours en Ile-de-France.

A la traîne face aux équipementiers tels que Ericsson, Huawei et Nokia avec seulement 3% de part de marché, Samsung souhaite occuper une place plus importante en renforçant son activité réseaux 5G. Pour ce faire, la firme a annoncé il y a quelques mois l’acquisition de l’espagnol Zhilabs, expert de l’analyse de données de réseau.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (10)
Afficher les 5 premiers commentaires...
Posté le 14 février 2019 à 12h21 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pourquoi on fait tant d'histoire alors qu'on sait que la les USA ainsi que d'autres pays passent leur temps à s’immiscer dans notre réseau....

Posté le 14 février 2019 à 12h32 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Parse que vous croyez que la France ne fait pas la même chose pour espionner d’autre Pays ... arrêter d’être aussi crédule. Et je vous rappel quand même que la plupart des site que vous visitez ou utiliser sont baser au États Unis donc l’equipementier Est loin d’etre Leurs seule sources d’information. 

Mais vraiment arrêter de croire que la France ne fait pas la même chose 

Posté le 14 février 2019 à 14h27 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Kyles947 a écrit
Parse que vous croyez que la France ne fait pas la même chose pour espionner d’autre Pays ... arrêter d’être aussi crédule. Et je vous rappel quand même que la plupart des site que vous visitez ou utiliser sont baser au États Unis donc l’equipementier Est loin d’etre Leurs seule sources d’information.  Mais vraiment arrêter de croire que la France ne fait pas la même chose 

oui surement mais  incapables de se protéger eux même et sa laisse rêveur quand même sur notre force de frappe en cas de coup dur 

avec Plus de 2 200 noms et coordonnées personnelles des principaux directeurs en sécurité informatique de la Nation  en accès libre sur le site Web du Clusif, le club des experts en sécurité informatique français.

Posté le 14 février 2019 à 22h13 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ca me fait sourire tous ces experts de l'espionnage qui viennent apporter leur commentaires ici.

Posté le 15 février 2019 à 12h30 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Plus que l'espionage il s'agit d'éviter la désactivation des réseaux. Si la 5G est le réseau de base pour les futures villes intelligentes, le V2X et l'industrie 4.0, vous pouvez imaginer les dégâts que cela pourrait causer si le réseau était désactivé à distance.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide