Bouygues Telecom annonce disposer du plus grand nombre de sites d’expérimentation de la 5G en France… devant Orange

Bouygues Telecom annonce disposer du plus grand nombre de sites d’expérimentation de la 5G en France… devant Orange

La bataille autour des tests de la 5G continue entre trois opérateurs dans l’hexagone.

Au-delà de la valse des expérimentations en laboratoire ou en conditions réelles, les coups de com des opérateurs battent leur plein sur la 5G actuellement même si celle-ci ne sera commercialisée en France qu’en 2020. Bouygues Telecom, Orange et SFR ne veulent surtout pas manquer le coche et convoitent le leadership sur cette technologie. A contrario, Free se montre plus discret bien que l’opérateur ait annoncé qu’il sera prêt le jour-j. 

Dans ce contexte, Bouygues Telecom a annoncé hier "continuer d’étendre cette nouvelle technologie mobile en déployant régulièrement de nouveaux sites 5G dans le cadre de ses autorisations d’expérimentations délivrées par l’ARCEP". Après de premiers tests en conditions réelles menés en juillet 2018 à Bordeaux et un premier appel 5G passé dans les rues de Lyon début janvier 2019 avec un smartphone compatible, l’opérateur se targue à présent d’être l’opérateur à disposer du plus grand nombre de sites 5G expérimentaux autorisés en France au 1er janvier, soit 25 sites au total ( 19 sites à Bordeaux et 6 à Lyon).

Du côté de la concurrence et selon les derniers chiffres de l’ANFR, Orange est en embuscade avec 22 sites, plus précisément douze à Lille et Douai, cinq à Marseille, quatre dans les Pyrénées-Atlantiques et un à Châtillon sur le site d’Orange Gardens . SFR suit avec dix sites dont huit à Toulouse et deux à Nantes. De son côté Free n’a demandé ou reçu aucune autorisation de l’Agence nationale des fréquences en vue de tester la 5G. A noter que l’accord d’implantation d’une station 5G expérimentale délivré par l’ANFR ne préjuge pas du statut réel de fonctionnement de celle-ci.

 Source : ANFR