Espionnage de Huawei : le PDG brise le silence dans une apparition publique exceptionnelle

Espionnage de Huawei : le PDG brise le silence dans une apparition publique exceptionnelle

Alors que sa dernière apparition en public datait de 2015, le PDG de Huawei a décidé de s’exprimer sur les soupçons d’espionnage de sa compagnie pour le compte du gouvernement chinois. 

Huawei est depuis plusieurs mois surveillé par les Etats-Unis qui soupçonnent la firme d’espionnage. Nous vous relations d’ailleurs que les Etats-Unis avaient enjoint ses alliés à couper les liens avec l’équipementier télécom. D’autres événements avaient marqué cette surveillance, comme l’arrestation de la fille du PDG qui occupait le poste de directrice financière au sein de la firme, suivi d’une demande d’extradition par la Maison Blanche.

Face à ces accusations, Ren Zhengfei, fondateur de la marque, à décidé de s’exprimer concernant ce problème dans une rare apparition en public. Une occasion pour lui de démentir ces accusations face aux journalistes. 

" J’aime mon pays, je soutiens le parti communiste mais je ne ferais rien pour nuire au monde."

"Je ne vois pas de lien entre mes convictions personnelles et les affaires de Huawei."

Le businessman chinois a également affirmé à Shenzhen devant les journalistes que jamais Pékin ne l’avait contacté dans un but d’espionnage et qu’ils ne livreraient jamais d’informations sensibles au gouvernement. Une affirmation qu’une porte-parole du ministère des affaires étrangères a appuyé en demandant l’arrêt des accusations envers le gouvernement chinois. Le tout pour "une saine coopération des deux côtés" . 

Un appel au calme donc et une volonté de mettre ces accusations derrière eux pour Pékin et Huawei. Reste à voir sir le gouvernement américain acceptera ces démentis ou continuera sa campagne contre le fabricant. 

Source : The Telegraph