Freebox Delta : des abonnés remontent des bugs sur l’agrégation ADSL/4G

Freebox Delta : des abonnés remontent des bugs sur l’agrégation ADSL/4G

A chaque lancement de box, son lot de bugs sur le software et parfois sur le hardware. Présentée en grande pompe le 4 décembre dernier, la Freebox Delta n’est pas en reste. Défaut matériel sur l’interrupteur physique des micros, problèmes de télécommande etc, le bug tracker lancé par Free regorge de remontées d’utilisateurs en tout genre. Certaines d’entres-elles concernent l’agrégation xDSL/4G.

C’est la grosse nouveauté de la Freebox Delta. Pour son mastodonte, Free a fait le choix d’intégrer une technologie hybride qui permet d’agréger l’ADSL/VDSL avec la 4G. Xavier Niel a à ce propos expliqué que celle-ci permet, au delà d’exploser les débits si l’on dispose d’une bonne ligne VDSL et d’une couverture 4G décente, de faire grimper les débits immédiatement à 100-150 Mbits/s en download et jusqu’à 60Mbits/s en upload chez ceux ne disposant que de quelques Mbits/s en ADSL, à condition d’être situé à proximité d’une antenne de l’opérateur. En cas de coupure de l’ADSL, la 4G prend également le relais.

Si Free reste muet pour le moment sur la technologie utilisée, les premières remontées négatives se font entendre. Ainsi sur le bug tracker dédié à la Freebox Delta, un certain nombre d’abonnés font part de leur mésaventures autour du fonctionnement de l’agrégation. Certains se plaignent de déconnexions soudaines voire totale comme cet utilisateur : "Internet coupé après quelques minutes d’utilisation agrégation ADLS/4G, un reset d’usine du Server ne corrige pas le problème. Le soucis persiste avec IPV6 désactivé. La TV par adsl continue à fonctionner, mais pas Netflix. Dommage, l’agrégation booste beaucoup mes débits", regrette t-il. Seule solution pour lui, désactiver la 4G pour retrouver une connexion internet.

D’autres perdent la navigation en Ethernet quand celle-ci est activée. Pire encore, l’agrégation provoque une perte totale d’accès à Internet chez des abonnés après un certain temps (de 30 minutes a plusieurs heures), "les différents périphériques sont toujours accessibles sur le réseau local. L’accès au flux Freebox TV continue de fonctionner un certain temps avant de se couper à son tour ", fait savoir Guillaume, un utilisateur.

Par ailleurs, si beaucoup note un réel gain en terme de débit, pour d’autres c’est loin d’être le cas comme Ludovic qui a beau activer l’agréation dans les réglages, celle-ci lui fait gagner seulement 1Mbit, passant de 5 à 6 Mbits/s. "Pourtant sur le réseau Free mobile, mon tel est en 4G+ avec un débit de 60 Mbits/s et ce au même endroit", constate t-il.

Quoiqu’il en soit, c’est la première fois qu’un opérateur lance cette technologie à une aussi grande échelle, il faillait donc s’attendre à une rafale de bugs qui seront à n’en pas douter corrigé par Free dans les semaines à venir.