La vraie 5G ne sera pas déployée en France avant 2025 selon une étude

La vraie 5G ne sera pas déployée en France avant 2025 selon une étude

Si le régulateur dans son plan de bataille et les opérateurs s’accordent à dire que la 5G sera commercialisée en France en 2020, pour le cabinet Xerfi, il ne s’agira que d’une version "édulcorée".

A l’heure où les opérateurs et industriels multiplient les tests en condition réelle et se préparent à lancer leurs offres à l’horizon 2020, le cabinet Xerfi dévoile dans une étude son scénario prévisionnel sur l’adoption de la 5ème génération de téléphonie mobile en France. D’après cet expert en analyse sectorielle dans l’hexagone, "l’absence de débouchés BtoB et les coûts d’investissement entraîneront un report du lancement commercial des offres 5G « standalone » après 2024". Au contraire, à partir de 2020, les opérateurs mobiles français déploieront la 5G non standalone "afin de désengorger les réseaux dans les agglomérations", tempère t-il encore.

La priorité des opérateurs sera donc dans un premier temps de gérer l’explosion du trafic en profitant de la rapidité de la 5G . Par conséquent, l’adoption de la 5G par le grand public ne devrait donc pas avoir lieu en 2020, il faudra pour cela un déploiement massif d’antennes et un coeur de réseau dédié qui devraient intervenir selon les prévisions en 2025 . Pour le cabinet, il ne faut pas l’oublier, le calendrier de déploiement de cette technologie en France doit tenir compte de certains fondamentaux et freins comme "la capacité d’investissement des opérateurs, de l’engagement des pouvoirs publics, de l’acceptabilité des antennes par les populations locales, des rapports de force entre les acteurs de l’écosystème, de la concurrence des réseaux alternatifs ou encore de la demande des professionnels." Tant est si bien qu’il faudra patienter selon Xerfi jusqu’en 2030 pour une couverture nationale du territoire.