Le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, aurait été approché par l’Elysée pour un poste à la Commission européenne

Le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, aurait été approché par l’Elysée pour un poste à la Commission européenne

 

En bref.

Selon les informations de Challenges, en vue de l’attribution du poste de commissaire européen français en 2019 actuellement occupé par Pierre Moscovici, l’Elysée aurait  « pris contact » avec le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, « notamment pour le fauteuil de commissaire à la Concurrence » où aucun français n’a jusqu’à présent officié.

Dans le même temps, Margrethe Vestager, l’actuelle et très populaire commissaire à la Concurrence ne devrait pas rester à Bruxelles après les élections européennes au printemps prochain. Le gouvernement de son pays, le Danemark, « ne semble pas très enthousiaste à l’idée de m’accorder un second mandat », a confié à l’AFP celle qui s’est notamment démarquée par son combat face aux Gafa depuis quatre ans .