5G : les opérateurs français s’inquiètent de l’envolée des prix des licences en Italie

5G : les opérateurs français s’inquiètent de l’envolée des prix des licences en Italie

Hier, lors de la onzième journée de relance des enchères pour des fréquences 5G en Italie, auxquelles participe Iliad, le montant total des offres s’établissait à 5,8 milliards d’euros, et ce n’est pas fini.

Si les lots de la bande des 700 MHz ont déjà été attribués, dont un réservé à Iliad, et que pour la bande des 26 GHz, les opérateurs mobiles continuent à avoir chacun un bloc générique, c’est sur la bande des 3700 MHz qu’ils se livrent une bataille acharnée.

Cette situation en Italie fait craindre le pire pour les opérateurs français. Lors d la conférence Telco2018, la Fédération française des télécoms, représentée par son Président, Didier Casas, a jugé que ces tarifs étaient irrationnels et de rappeler que le new deal, qui va permettre d’obtenir une couverture mobile sur toute la France coûte 3 milliards d’euros. Une façon d’indiquer au gouvernement que si les enchères pour la 5G montaient trop haut, cela pourrait impacter les investissements.