Free Mobile : un établissement scolaire privé vent debout face à l’implantation d’une antenne, “3500 enfants subiront les ondes”

Free Mobile : un établissement scolaire privé vent debout face à l’implantation d’une antenne, “3500 enfants subiront les ondes”

Direction la ville de Cannes où un établissement privé catholique "l’institut Stanislas" et des parents d’élèves s’opposent à l’implantation d’une antenne Free Mobile.

Si l’opérateur de Xavier Niel a obtenu l’accord de la marie et des bâtiments de France pour installer ses équipements sur un immeuble au milieu de trois écoles, ce n’est pas du goût de la direction de l’Institut Stanislas situé à proximité du lieu d’implantation. Réfractaires au projet, ceux-ci estiment que la couverture mobile est suffisante. En cause et c’est devenu récurrent, l’impact sur la santé. "On compte 3 500 enfants qui subiront les ondes électromagnétiques de cette antenne", ont réagi le directeur de l’établissement et la présidente de l’Association des parents d’élèves. Une pétition intitulée "non à l’implantation d’antennes-relais de Free mobile à proximité de Stanislas" a été lancée dans le but de faire entendre leur voix. « Ce nouveau bouquet d’antennes se situerait à 32 mètres seulement de notre école maternelle, donc dans la zone de forte intensité du rayonnement.», s’est par ailleurs inquiétée la présidente. La direction et les parents d’élèves de la structure ont rédigé un recours gracieux, rapporte enfin Nice Matin.

 

 

 

Source : Nice Matin