Vendre Free ? Il ne faut “jamais dire jamais” selon Xavier Niel

Vendre Free ?  Il ne faut “jamais dire jamais” selon Xavier Niel

Hier, lors de la conférence de présentation des résultats d’Iliad pour le 1er semestre, Thomas Reynaud le directeur général du Groupe a indiqué qu’Iliad a vocation à rester indépendant et ne sera pas le déclencheur d’une consolidation en France. Mais selon 01 Net, lors de la réunion avec les analystes financiers qui a précédé la conférence de presse, Xavier Niel aurait tenu un autre discours. Selon nos confrères, interrogé sur une cession d’Iliad, le fondateur du Groupe a indiqué « qu’il restait ouvert à une offre » et « qu’il ne fallait jamais dire jamais ». Et d’ajouter qu’il n’avait à ce jour jamais reçu de proposition satisfaisante. Il a conclu en indiquant qu’il n’était cependant pas favorable à la retraite à 51 ans.

Connaissant le sens de l’humour de Xavier Niel, il est toutefois fort probable qu’il ne s’agisse que d’une plaisanterie, et on le voit mal abandonner l’entreprise qu’il a créée