Iliad/Free améliore sa rentabilité, chiffre d’affaires en léger recul

Iliad/Free améliore sa rentabilité, chiffre d’affaires en léger recul

Si Free est dans le rouge d’un point de vue commercial, sa maison-mère peut se consoler avec une progression de sa rentabilité. Son chiffre d’affaires global enregistre toutefois une légère baisse, impacté par le fixe.

C’est certainement l’une des seules bonnes nouvelles de la journée pour Iliad, la marge d’Ebitda en France, autrement dit l’excédent brut d’exploitation grimpe à 37,3 % au premier semestre, contre 36,4 % un an plus tôt. Le groupe de Xavier Niel peut toujours espérer atteindre son objectif de 40 % en 2020. Côté chiffre d’affaires global dans l’hexagone, celui est en recul de 0,2% sur les six premiers mois de l’année à 2,3 milliards d’euros soit une baisse de 1,2% uniquement sur le second trimestre. La faute aux revenus sur le fixe en recul de -2,2% sur le semestre à 1,3 milliards d’euros, soit une baisse d’environ 1,4% entre le T1 et T2. Ceux-ci ont été négativement "impactés par un environnement concurrentiel, la hausse de la TVA, et le poids des promotions", précise à ce propos un communiqué. Sur le mobile, les résultats sont meilleurs, le chiffre d’affaires est en augmentation de 2,4% sur le semestre à 1,066 milliards d’euros mais rapporté au trimestre, l’augmentation n’est que de 0,7%.

 

Le revenu par abonné s’établit quant à lui à 32,8 euros au 30 juin 2018. Le recul de l’ARPU diminue ainsi sur le trimestre, en baisse de 10 centimes par rapport à mars 2018, premier effet de la nouvelle politique commerciale. L’offre Freebox Révolution continue néanmoins d’enregistrer un ARPU supérieur à 38 euros .

 

 A voir aussi :